À propos des correctifs de sécurité de macOS Catalina 10.15

Ce document décrit les correctifs de sécurité de macOS Catalina 10.15.

À propos des mises à jour de sécurité Apple

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Les mises à jour récentes sont répertoriées sur la page Mises à jour de sécurité Apple.

Les documents de sécurité Apple répertorient les vulnérabilités par référence CVE dans la mesure du possible.

Pour obtenir plus d’informations en matière de sécurité, consultez la page consacrée à la sécurité des produits Apple.

macOS Catalina 10.15

Publié le 7 octobre 2019

AMD

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2019-8748 : Lilang Wu et Moony Li de TrendMicro Mobile Security Research Team

apache_mod_php

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : PHP présente plusieurs problèmes

Description : plusieurs problèmes ont été résolus par la mise à jour de PHP vers la version 7.3.8.

CVE-2019-11041

CVE-2019-11042

Audio

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le traitement d’un fichier audio malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2019-8706 : Yu Zhou du Ant-financial Light-Year Security Lab

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Livres

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : l’analyse d’un fichier iBooks malveillant peut entraîner un déni de service persistant.

Description : un problème d’épuisement des ressources a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2019-8774 : Gertjan Franken imec-DistriNet de la KU Leuven

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

CFNetwork

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le traitement d’un contenu web malveillant peut provoquer une attaque par injection de code indirect.

Description : ce problème a été résolu par l’application de meilleures vérifications.

CVE-2019-8753 : Łukasz Pilorz du Standard Chartered GBS Poland

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

CoreAudio

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le traitement d’un film malveillant peut entraîner la divulgation du contenu de la mémoire de traitement.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure validation.

CVE-2019-8705 : riusksk de VulWar Corp en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

CoreAudio

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : la lecture d’un fichier audio malveillant peut entraîner une exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2019-8592 : riusksk de VulWar Corp en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

Entrée ajoutée le 6 novembre 2019

CoreCrypto

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le traitement d’une vaste entrée peut entraîner un déni de service.

Description : un problème de déni de service a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2019-8741 : Nicky Mouha de NIST

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

CoreMedia

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2019-8825 : découvert par GWP-ASan dans Google Chrome

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Crash Reporter

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le réglage « Partager l’analyse Mac » ne peut pas être désactivé lorsqu’un utilisateur désélectionne le commutateur de partage de l’analyse.

Description : un problème de concurrence se posait lors de la lecture et l’écriture des préférences de l’utilisateur. Il a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2019-8757 : William Cerniuk de Core Development, LLC

CUPS

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : un attaquant bénéficiant d’une position privilégiée sur le réseau peut divulguer des données utilisateur sensibles.

Description : un problème de validation des entrées a été résolu grâce à une meilleure validation des entrées.

CVE-2019-8736 : Pawel Gocyla d’ING Tech Poland (ingtechpoland.com)

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

CUPS

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le traitement d’une chaîne malveillante peut entraîner une corruption de tas.

Description : un problème de consommation de mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2019-8767 : Stephen Zeisberg

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

CUPS

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : un attaquant bénéficiant d’une position privilégiée peut provoquer un déni de service.

Description : un problème de déni de service a été résolu par une meilleure validation.

CVE-2019-8737 : Pawel Gocyla d’ING Tech Poland (ingtechpoland.com)

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Mise en quarantaine de fichiers

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application malveillante peut permettre l’augmentation des privilèges.

Description : le problème a été résolu en supprimant le code vulnérable.

CVE-2019-8509 : CodeColorist du Ant-financial Light-Year Security Lab

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Foundation

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : un attaquant distant peut être en mesure de provoquer la fermeture inopinée d’une application ou l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu grâce à une meilleure validation des entrées.

CVE-2019-8746 : Natalie Silvanovich et Samuel Groß de Google Project Zero

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Graphismes

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le traitement d’un shader malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure validation des entrées.

CVE-2018-12152 : Piotr Bania de Cisco Talos

CVE-2018-12153 : Piotr Bania de Cisco Talos

CVE-2018-12154 : Piotr Bania de Cisco Talos

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

IOGraphics

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure d’entraîner l’arrêt inopiné du système ou la lecture du contenu de la mémoire du noyau.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu par une meilleure vérification des limites.

CVE-2019-8759 : another de la 360 Nirvan Team

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Gestionnaire Intel Graphics

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges système.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2019-8758 : Lilang Wu et Moony Li de Trend Micro

IOGraphics

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de déterminer la structure de la mémoire du noyau.

Description : un problème de logique a été résolu par de meilleures restrictions.

CVE-2019-8755 : Lilang Wu et Moony Li de Trend Micro

Noyau

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une app locale peut être en mesure de lire un identifiant de compte permanent

Description : un problème de validation a été résolu par une meilleure logique.

CVE-2019-8809 : Apple

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Noyau

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de déterminer la structure de la mémoire du noyau.

Description : les paquets IPv6 présentaient un problème de corruption de la mémoire. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2019-8744 : Zhuo Liang de la Qihoo 360 Vulcan Team

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Noyau

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2019-8717 : Jann Horn de Google Project Zero

Noyau

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application peut exécuter du code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2019-8709 : derrek (@derrekr6) derrek (@derrekr6)

CVE-2019-8781 : Linus Henze (pinauten.de)

Entrée mise à jour le 29 octobre 2019

libxml2

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : libxml2 présentait plusieurs problèmes.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure validation des entrées.

CVE-2019-8749 : découvert par OSS-Fuzz

CVE-2019-8756 : découvert par OSS-Fuzz

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

libxslt

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : libxslt présentait plusieurs problèmes.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure validation des entrées.

CVE-2019-8750 : découvert par OSS-Fuzz

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

mDNSResponder

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : un attaquant se trouvant à proximité physique peut être capable d’observer passivement les noms de périphériques dans les communications AWDL.

Description : ce problème a été résolu en remplaçant les noms des périphériques par un identifiant aléatoire.

CVE-2019-8799 : David Kreitschmann et Milan Stute du Secure Mobile Networking Lab de l’Université Technique de Darmstadt

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Menus

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2019-8826 : découvert par GWP-ASan dans Google Chrome

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Notes

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure de découvrir les notes verrouillées d’un utilisateur.

Description : le contenu de notes verrouillées apparaissait parfois dans les résultats de recherche. Ce problème a été résolu par un meilleur nettoyage des données.

CVE-2019-8730 : Jamie Blumberg (@jamie_blumberg) de l’Institut polytechnique et université d’État de Virginie

PDFKit

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : un attaquant peut être en mesure d’extraire le contenu d’un fichier PDF chiffré.

Description : un problème existait au niveau de la gestion des liens dans les fichiers PDF chiffrés. Il a été résolu en ajoutant une invite de confirmation.

CVE-2019-8772 : Jens Müller de l’Université de la Ruhr à Bochum, Fabian Ising de l’Université des sciences appliquées de Münster, Vladislav Mladenov de l’Université de la Ruhr à Bochum, Christian Mainka de l’Université de la Ruhr à Bochum, Sebastian Schinzel de l’Université des sciences appliquées de Münster et Jörg Schwenk de l’Université de la Ruhr à Bochum

PluginKit

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure de vérifier l’existence de fichiers arbitraires.

Description : un problème de logique a été résolu par de meilleures restrictions.

CVE-2019-8708 : un chercheur anonyme

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

PluginKit

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges système.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2019-8715 : un chercheur anonyme

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

SharedFileList

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application malveillante peut accéder à des documents récents.

Description : ce problème a été résolu par une meilleure logique des autorisations.

CVE-2019-8770 : Stanislav Zinukhov de Parallels International GmbH

sips

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges système.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2019-8701 : Simon Huang (@HuangShaomang), Rong Fan (@fanrong1992) et pjf du IceSword Lab de Qihoo 360

UIFoundation

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : l’analyse d’un fichier texte malveillant peut entraîner la divulgation des informations utilisateur.

Description : ce problème a été résolu par l’application de meilleures vérifications.

CVE-2019-8761 : Renee Trisberg de SpectX

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

UIFoundation

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : le traitement d’un fichier texte malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de dépassement de mémoire tampon a été résolu par une meilleure vérification des limites.

CVE-2019-8745 : riusksk de VulWar Corp en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

WebKit

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : la consultation d’un site web malveillant peut faire apparaître l’historique de navigation.

Description : il existait un problème au niveau de la conception des éléments des pages web. Il a été résolu par une meilleure logique.

CVE-2019-8769 : Piérre Reimertz (@reimertz)

WebKit

Disponible pour : MacBook (début 2015 et modèles ultérieurs), MacBook Air (mi-2012 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (mi-2012 et modèles ultérieurs), Mac mini (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac (fin 2012 et modèles ultérieurs), iMac Pro (tous les modèles), Mac Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs)

Conséquence : un utilisateur peut ne pas être en mesure de supprimer les éléments de l’historique de navigation.

Description : l’option « Effacer historique, données de sites » n’efface pas l’historique. Ce problème a été résolu par une meilleure suppression des données.

CVE-2019-8768 : Hugo S. Diaz (coldpointblue)

Remerciements supplémentaires

AppleRTC

Nous tenons à remercier Vitaly Cheptsov pour son aide.

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Audio

Nous souhaiterions remercier riusksk de VulWar Corp, travaillant en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro, pour son aide.

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

boringssl

Nous tenons à remercier Nimrod Aviram de l’Université de Tel-Aviv, Robert Merget de l’Université de la Ruhr à Bochum et Juraj Somorovsky de l’Université de la Ruhr à Bochum et Thijs Alkemade (@xnyhps) de Computest pour leur aide.

Entrée ajoutée le 8 octobre 2019 et mise à jour le 29 octobre 2019

Finder

Nous souhaiterions remercier Csaba Fitzl (@theevilbit) pour son aide.

Gatekeeper

Nous souhaiterions remercier Csaba Fitzl (@theevilbit) pour son aide.

Service d’identité

Nous souhaiterions remercier Yiğit Can YILMAZ (@yilmazcanyigit) pour son aide.

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Noyau

Nous souhaiterions remercier Brandon Azad de Google Project Zero pour son aide.

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

mDNSResponder

Nous tenons à remercier Gregor Lang de e.solutions GmbH pour son assistance.

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

python

Nous tenons à remercier un chercheur anonyme pour son aide.

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Importation de données dans Safari

Nous tenons à remercier Kent Zoya pour son aide.

SCEP (Simple Certificate Enrollment Protocol)

Nous tenons à remercier un chercheur anonyme pour son aide.

Téléphonie

Nous tenons à remercier Phil Stokes de SentinelOne pour son aide.

VPN

Nous tenons à remercier Royce Gawron de Second Son Consulting, Inc. pour son aide.

Entrée ajoutée le 29 octobre 2019

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: