Éviter les e-mails de hameçonnage, les fausses alertes au « virus », les faux appels d’assistance et autres escroqueries

Utilisez ces conseils pour éviter les escroqueries et découvrez les mesures à prendre si vous pensez que la sécurité de votre identifiant Apple a été compromise.

Si vous voyez s’afficher un message pendant votre navigation sur le Web, indiquant que votre iPhone, votre Mac ou un autre appareil Apple a un virus, ou si quelqu’un prétendant travailler pour Apple vous appelle et vous demande le nom de votre compte ainsi que votre mot de passe, vous êtes probablement la cible d’une escroquerie.

Les fraudeurs utilisent tous les moyens possibles (faux e-mails, fenêtres publicitaires, SMS ou même appels téléphoniques) pour vous inciter à partager des informations personnelles, telles que le mot de passe de votre identifiant Apple ou vos informations de carte bancaire. Utilisez ces informations pour protéger votre compte et éviter les escroqueries.

Protection de votre identifiant Apple

Ne partagez jamais le mot de passe de votre identifiant Apple ni vos codes de vérification temporaires avec personne. Apple ne vous demandera jamais ces informations pour vous fournir une assistance.

Utilisez l’identification à deux facteurs pour protéger votre identifiant Apple. En savoir plus sur la sécurité et votre identifiant Apple.

Si vous pensez que la sécurité de votre identifiant Apple a été compromise, modifiez votre mot de passe immédiatement.

Si vous voyez s’afficher des fenêtres publicitaires ou des alertes contextuelles

Lorsque vous naviguez sur le Web, il est possible que vous voyiez s’afficher une fenêtre publicitaire ou une page vous avertissant que votre appareil rencontre un problème. Il se peut même que l’alerte semble provenir de macOS ou d’iOS, mais ce n’est pas le cas. Ces alertes sont des fenêtres publicitaires, conçues pour vous pousser à appeler un faux numéro d’assistance ou à acheter une app prétendant résoudre le problème. N’appelez pas le numéro indiqué. Contentez-vous de fermer la fenêtre publicitaire, ou de quitter cette page et de poursuivre votre navigation.

Si vous recevez un appel ou un message vocal suspect

Les fraudeurs usurpent des numéros de téléphone et usent de flatterie ou de menaces pour vous pousser à leur donner des informations, de l’argent et même des cartes cadeau iTunes. Vérifiez toujours l’identité de l’appelant avant de lui fournir toute information personnelle. Si vous recevez un appel non sollicité d’une personne prétendant travailler pour Apple, raccrochez et contactez-nous directement.

Si vous recevez un SMS ou un e-mail de hameçonnage

Les fraudeurs essaient de reproduire les e-mails et les SMS d’entreprises légitimes pour vous pousser à saisir des informations personnelles et des mots de passe. Ne suivez jamais les liens ni n’ouvrez jamais les pièces jointes de messages suspects ou non sollicités. Si vous devez modifier ou mettre à jour vos informations personnelles, contactez directement l’entreprise. 

Les signes suivants peuvent vous aider à identifier les escroqueries par hameçonnage :

  • L’adresse e-mail ou le numéro de téléphone de l’expéditeur ne correspond pas au nom de l’entreprise légitime.
  • Votre adresse e-mail ou votre numéro de téléphone est différent de celui que vous avez fourni à cette entreprise.
  • Le message commence par une formule générique, telle que « Cher client ». La plupart des entreprises légitimes incluent votre nom dans les messages qu’elles vous envoient.
  • Le lien qui apparaît semble légitime, mais vous dirige vers un site Web dont l’URL ne correspond pas à l’adresse du site Web de l’entreprise.*
  • L’apparence du message est très différente de celle des messages que vous avez reçus de cette entreprise auparavant.
  • Le message vous demande de communiquer des informations personnelles, comme votre numéro de carte bancaire ou le mot de passe de votre compte.
  • Le message n’est pas sollicité et contient une pièce jointe.

Signaler les tentatives d’hameçonnage et les messages suspects à Apple

Pour signaler un e-mail suspect, transférez-le à Apple en indiquant toutes les informations contenues dans son en-tête. Pour transférer l’e-mail : dans macOS Mail, sélectionnez l’e-mail et choisissez Réexpédier en tant que pièce jointe dans le menu Message situé en haut de votre écran d’ordinateur.

Bien qu’Apple contrôle ces adresses de messagerie, il se peut que vous ne receviez pas de réponse à votre signalement.

  • Si vous pensez que l’e-mail reçu est un e-mail d’hameçonnage qui usurpe l’identité d’Apple, envoyez-le à reportphishing@apple.com
  • Pour signaler des e-mails non sollicités ou d’autres e-mails suspects reçus dans votre boîte de réception iCloud.com, me.com ou mac.com, envoyez-les à abuse@icloud.com.
  • Pour signaler du courrier indésirable ou d’autres messages suspects que vous recevez via iMessage, touchez Indésirable sous le message ou recueillez une capture d’écran sur votre iPhone, iPad, iPod touch ou Mac et envoyez-la à l’adresse imessage.spam@apple.com.
  • Si vous recevez un message suspect concernant des achats effectués dans l’iTunes Store, l’App Store ou l’iBooks Store, contactez l’assistance Apple.

 

* Pour confirmer la destination d’un lien sur votre Mac, placez votre pointeur sur le lien afin d’afficher l’URL dans la barre d’état. Si la barre d’état n’est pas visible dans Safari, sélectionnez Présentation>Afficher la barre d’état. Sur votre appareil iOS, maintenez le doigt sur le lien.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication :