À propos de l’itinérance sans fil pour les entreprises

Découvrez les améliorations apportées à l’itinérance sur iOS 8 et versions ultérieures.

Des améliorations ont été apportées à l’itinérance des environnements d’entreprise sous iOS 8 et versions ultérieures pour les appareils iOS suivants :

  • iPad Pro
  • iPhone 5s et modèles ultérieurs 
  • iPad Air et modèles ultérieurs
  • iPad mini 2 et modèles ultérieurs
  • iPod touch (6e génération) et modèles ultérieurs

Ces améliorations ne concernent pas d’autres appareils ou les environnements destinés aux particuliers. 

Seuil de déclenchement

Cela correspond au niveau de signal minimal nécessaire au maintien de la connexion actuelle. 

Les clients iOS surveillent et maintiennent la connexion BSSID (Basic Service Set Identifier) jusqu’à ce que l’indicateur de l’intensité du signal reçu (ou indicateur RSSI) dépasse les -70 dBm. iOS recherche alors des BSSID de cibles d’itinérance pour le nouvel identifiant ESSID.

Gardez cela à l’esprit lorsque vous concevez des cellules sans fil et que vous calculez la superposition de leurs signaux. Par exemple, vous pouvez concevoir des cellules 5 GHz dotées d’une valeur de superposition de -67 dBm. Dans ce cas, le client iOS reste connecté à l’identifiant BSSID plus longtemps qu’escompté. En effet, iOS utilise la valeur -70 dBm comme seuil de déclenchement. Si la mesure RSSI de l’identifiant BSSID est supérieure à -65 dBm, le client iOS privilégie un réseau 5 GHz.

Veillez à utiliser l’appareil cible pour mesurer la superposition de cellule. Les antennes d’un ordinateur portable sont beaucoup plus larges et puissantes que celles d’un smartphone ou d’une tablette. Par conséquent, si vous utilisez un ordinateur portable pour mesurer la superposition, les appareils iOS seront assujettis à des limites de cellule différentes.

Analyse d’itinérance

Cela se produit lorsque les stations recherchent les points d’accès prenant en charge l’identifiant ESSID actuellement utilisé. Les stations effectuent cette recherche sur tous les canaux disponibles d’une bande 2,4 ou 5 GHz.

Cette analyse d’itinérance est exécutée plus rapidement si vous activez la norme 802.11k sur votre plan de contrôle. En effet, iOS utilise les 6 premières entrées du rapport de voisin et les passe en revue pour prioriser ses analyses. Si vous n’activez pas la norme 802.11k, iOS procède à une analyse plus méthodique. Cela est susceptible de prendre quelques secondes supplémentaires.

Par exemple, un utilisateur en train de passer un appel peut se déplacer vers une autre partie du bâtiment. Lorsque l’appareil franchit le seuil de -70 dBm, celui-ci recherche des cibles d’itinérance. S’il utilise le rapport de voisin fourni par la norme 802.11k, il recherche des points d’accès prenant en charge l’identifiant ESSID sur trois canaux. Ces derniers sont immédiatement analysés jusqu’à ce que le point d’accès d’un canal soit identifié comme adéquat, aux niveaux de l’intensité du signal et de l’itinérance. Si vous n’activez pas la norme 802.11k, le client devra analyser tous les canaux de chaque bande pour identifier une cible d’itinérance. Cela est susceptible de prendre quelques secondes supplémentaires.

Critères de sélection des cibles d’itinérance

Ces informations peuvent vous aider à concevoir un réseau sans fil prenant en charge des services en temps réel, comme les fonctions voix et vidéo. 

iOS 8 et les versions ultérieures sélectionnent des identifiants BSSID sur la base des critères suivants :

  • La transmission ou la réception de séries de paquets de données 802.11
  • La différence applicable à la force du signal par rapport à la mesure RSSI de l’identifiant BSSID

Lorsque le client envoie ou reçoit des données, il sélectionne les identifiants BSSID dont la mesure RSSI est égale à huit dB, ou est supérieure à celle de la mesure RSSI de l’identifiant BSSID actuel. Les clients n’échangeant aucune donnée utilisent un différentiel de 12 dB.

Par exemple, la mesure RSSI de la connexion actuelle peut chuter à -75 dBm durant un appel Voice over WLAN (VoWLAN). Dans un tel cas, iOS 8 et versions ultérieures recherchent les identifiants BSSID dotés d’une mesure RSSI d’une valeur minimale de -67 dBm.

Si l’appel prend fin et que le client cesse d’échanger des données, iOS 8 ou versions ultérieures recherche des identifiants BSSID dotés d’une mesure RSSI d’une valeur minimale de -63 dBm. Remarque : les données liées au contrôle et à la gestion 802.11 ne sont pas prises en compte. 

Performances en itinérance

Il s’agit de la durée nécessaire à un client pour authentifier un nouvel identifiant BSSID. Afin de procéder à l’authentification, le client doit trouver une cible d’itinérance valide puis finaliser rapidement le processus d’itinérance. Dans le cas contraire, l’utilisateur subit des interruptions de service. 

L’itinérance implique que le client s’authentifie auprès du nouvel identifiant BSSID et se déconnecte de celui utilisé actuellement. La durée de ce processus dépend du niveau de sécurité et de la méthode d’authentification utilisés.

L’authentification de type 802.1X requiert que le client mène à bien l’échange de clés EAP avant que la déconnexion à l’identifiant BSSID ne soit effectuée. Il est possible que cette opération dure plusieurs secondes, en fonction de l’infrastructure d’authentification utilisée. Dans ce cas, le service est interrompu pendant quelques instants pour l’utilisateur.

Si vous utilisez une authentification de type 802.11r, le client peut se pré-authentifier auprès de points d’accès potentiels. Cela réduit ainsi le temps d’authentification à quelques millisecondes et il est alors peu probable que l’utilisateur ne subisse des interruptions de service.

Fonctionnalité d’analyse Wi-Fi dans l’Utilitaire AirPort

L’utilitaire AirPort pour iOS 1.3.4 d’Apple comprend une fonctionnalité d’analyse Wi-Fi, permettant d’obtenir un rapport de l’activité du client sur le réseau. Les administrateurs peuvent ainsi valider les activités du client sur le réseau à un emplacement donné.

Pour obtenir des résultats précis, utilisez la fonctionnalité d’analyse Wi-Fi sur un appareil dédié dont le modèle est identique à celui du client iOS.

Sur votre appareil iOS, accédez à Réglages > Utilitaire AirPort pour activer la fonctionnalité d’analyse Wi-Fi.

Ensuite, ouvrez l’Utilitaire AirPort et touchez Analyse Wi-Fi.

La fonctionnalité d’analyse Wi-Fi s’exécute en continu. Utilisez le curseur pour analyser la durée de l’analyse, de 60 secondes maximum.

Pour lancer l’analyse, touchez Analyser. L’Utilitaire AirPort répertorie tous les numéros SSID détectés. Cela inclut les réseaux masqués, qui apparaissent sous la mention « Nom du réseau non disponible ».

L’Utilitaire AirPort analyse toutes les bandes disponibles, à des intervalles de quatre secondes. Les réseaux d’entreprise dotés de plusieurs points d’accès sont regroupés par identifiant BSSID. La fonctionnalité d’analyse fournit des informations sur les éléments suivants :

  • Identifiant SSID ;
  • Identifiant BSSID ;
  • Dernière mesure RSSI ;
  • Canal ;
  • Heure de la dernière détection.

Touchez l’identifiant SSID pour consulter un rapport des résultats d’analyse correspondant à un identifiant SSID ou BSSID :

Le rapport comprend l’heure et la date de l’analyse, ainsi que le canal et la mesure RSSI correspondants.

Une fois l’analyse terminée, vous pouvez partager les résultats. Touchez simplement l’icône de partage (), puis sélectionnez l’une des options suivantes :

  • Via AirDrop ;
  • Via un message ;
  • Mail
  • Copier

L’Utilitaire AirPort envoie les résultats sous forme d’une liste séparée par des virgules :

SSID, BSS, RSSI, canal, date

"ACES", "18:64:72:D3:E9:40", "-57", "11", "12:02:03 PM"

"Cuba", "F8:1E:DF:F9:56:BC", "-53", "149", "12:02:03 PM"

"ACES", "18:64:72:D3:E9:50", "-63", "149", "12:02:03 PM"

"Cuba", "F8:1E:DF:F9:56:BB", "-69", "11", "12:02:03 PM"

"ACES", "18:64:72:D3:E9:40", "-67", "11", "12:02:07 PM"

La première ligne correspond aux en-têtes de colonne (SSID, BSS, RSSI, Canal et Heure). Pour analyser ou créer un graphique à partir des résultats, importez la liste dans un tableur ou tout autre outil.

Date de publication: 2017-03-31