À propos des correctifs de sécurité de QuickTime 7.7.4

Consultez cet article pour en savoir plus sur les correctifs de sécurité de QuickTime 7.7.4.

Ce document décrit les correctifs de sécurité de QuickTime 7.7.4.

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête approfondie n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Pour obtenir des informations supplémentaires sur la sécurité produit d’Apple, consultez le site Web Sécurité produit d’Apple.

Pour en savoir plus sur la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple, consultez l’article Comment utiliser la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Des références CVE sont utilisées, le cas échéant, pour répertorier les vulnérabilités et fournir des informations supplémentaires.

Pour obtenir des informations sur les autres mises à jour de sécurité, consultez l’article Mises à jour de sécurité Apple.

QuickTime 7.7.4

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : l’ouverture d’un fichier TeXML malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un problème de corruption de la mémoire existait au niveau de la gestion des fichiers TeXML. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-1015 : Aniway.Anyway@gmail.com en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la lecture d’un fichier vidéo malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un dépassement de la mémoire tampon se produisait lors du traitement des fichiers vidéo encodés au format H.263. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-1016 : Tom Gallagher (Microsoft) et Paul Bates (Microsoft) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la lecture d’un fichier vidéo malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un dépassement de la mémoire tampon se produisait lors du traitement des atomes « dref ». Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-1017 : Tom Gallagher (Microsoft) et Paul Bates (Microsoft) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la lecture d’un fichier vidéo malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un dépassement de la mémoire tampon se produisait lors du traitement des fichiers vidéo encodés au format H.264. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-1018 : G. Geshev en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la lecture d’un fichier MP3 malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un problème de dépassement de la mémoire tampon existait au niveau de la gestion des fichiers MP3. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-0989 : G. Geshev en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la lecture d’un fichier vidéo malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un dépassement de la mémoire tampon se produisait lors du traitement des fichiers vidéo encodés au format Sorenson. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-1019 : Tom Gallagher (Microsoft) et Paul Bates (Microsoft) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la lecture d’un fichier vidéo malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un problème de corruption de la mémoire existait au niveau de la gestion des données encodées au format JPEG. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-1020 : Tom Gallagher (Microsoft) et Paul Bates (Microsoft) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : l’ouverture d’un fichier QTIF malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un problème de corruption de la mémoire existait au niveau de la gestion des fichiers QTIF. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-0987 : roob en collaboration avec iDefense VCP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : l’ouverture d’un fichier vidéo malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou une exécution arbitraire de code.

    Description : un dépassement de la mémoire tampon se produisait lors du traitement des données encodées au format JPEG. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-1021 : Mil3s beep en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : l’ouverture d’un fichier vidéo malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un problème de dépassement de la mémoire tampon existait au niveau de la gestion des atomes « enof ». Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-0986 : Tom Gallagher (Microsoft) et Paul Bates (Microsoft) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : l’ouverture d’un fichier FPX malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un problème de dépassement de la mémoire tampon existait au niveau de la gestion des fichiers FPX. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-0988 : G. Geshev en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • QuickTime

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : l’ouverture d’un fichier vidéo malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un dépassement de la mémoire tampon se produisait lors du traitement des atomes « mvhd ». Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2013-1022 : Andrea Micalizzi, également appelé rgod, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

 

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Dernière modification:
Avez-vous trouvé cet article utile ?

Informations supplémentaires relatives à l’assistance produit

France (Français)