À propos des correctifs de sécurité de Safari 5.1.4

Ce document décrit les correctifs de sécurité de Safari 5.1.4.

Cet article a été archivé et ne sera plus mis à jour par Apple.

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête approfondie n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Pour obtenir des informations supplémentaires sur la sécurité produit d’Apple, consultez le site Web Sécurité produit d’Apple.

Pour en savoir plus sur la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple, consultez l’article Comment utiliser la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Des références CVE sont utilisées, le cas échéant, pour répertorier les vulnérabilités et fournir des informations supplémentaires.

Pour obtenir des informations sur les autres mises à jour de sécurité, consultez l’article Mises à jour de sécurité Apple.
 

Safari 5.1.4

  • Safari

    Disponible pour : Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : des caractères semblables dans une URL peuvent être utilisés pour usurper un site Web.

    Description : la prise en charge des noms internationaux de domaines (IDN) dans Safari pouvait permettre la création d’une URL contenant des caractères semblables. Ceux-ci pouvaient être utilisés sur un site Web malveillant et ainsi diriger l’utilisateur vers un faux site qui apparaissait visuellement comme un domaine légitime. Ce problème est résolu par un meilleur test de validité du nom de domaine. Ce problème n’affecte pas les systèmes OS X.

    Référence CVE

    CVE-2012-0584 : Matt Cooley de Symantec.

  • Safari

    Disponible pour : Mac OS X 10.6.8, Mac OS X Server 10.6.8, OS X Lion 10.7.3, OS X Lion Server 10.7.3, Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : les visites de page Web peuvent être enregistrées dans l’historique du navigateur, même si la navigation privée était activée.

    Description : la navigation privée de Safari est conçue pour empêcher l’enregistrement d’une session de navigation. Les pages visitées à cause d’un site utilisant les méthodes JavaScript pushState ou replaceState étaient enregistrées dans l’historique du navigateur, même lorsque le mode Navigation privée était activé. Ce problème est résolu par le non-enregistrement de telles visites lorsque la navigation privée est activée.

    Référence CVE

    CVE-2012-0585 : Eric Melville d’American Express.

  • WebKit

    Disponible pour : Mac OS X 10.6.8, Mac OS X Server 10.6.8, OS X Lion 10.7.3, OS X Lion Server 10.7.3, Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner une attaque de scriptage intersites.

    Description : plusieurs problèmes de scriptage inter-sites existaient dans WebKit.

    Référence CVE

    CVE-2011-3881 : Sergey Glazunov.

    CVE-2012-0586 : Sergey Glazunov.

    CVE-2012-0587 : Sergey Glazunov.

    CVE-2012-0588 : Jochen Eisinger de l’équipe Google Chrome.

    CVE-2012-0589 : Alan Austin de polyvore.com.

  • WebKit

    Disponible pour : Mac OS X 10.6.8, Mac OS X Server 10.6.8, OS X Lion 10.7.3, OS X Lion Server 10.7.3, Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut provoquer la divulgation de cookies.

    Description : WebKit présentait un problème d’origines multiples qui pouvait entraîner la divulgation de cookies au niveau des origines.

    Référence CVE

    CVE-2011-3887 : Sergey Glazunov.

  • WebKit

    Disponible pour : Mac OS X 10.6.8, Mac OS X Server 10.6.8, OS X Lion 10.7.3, OS X Lion Server 10.7.3, Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant et le déplacement de contenu avec la souris peuvent entraîner une attaque de scriptage inter-sites.

    Description : WebKit présentait un problème d’origines multiples qui pouvait entraîner le déplacement de contenu au niveau des origines.

    Référence CVE

    CVE-2012-0590 : Adam Barth de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

  • WebKit

    Disponible pour : Mac OS X 10.6.8, Mac OS X Server 10.6.8, OS X Lion 10.7.3, OS X Lion Server 10.7.3, Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : WebKit présentait plusieurs problèmes de corruption de la mémoire.

    Référence CVE

    CVE-2011-2825 : Wushi de team509, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint.

    CVE-2011-2833 : Apple.

    CVE-2011-2846 : Arthur Gerkis, miaubiz.

    CVE-2011-2847 : miaubiz, Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2854 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2855 : Arthur Gerkis, Wushi de team509, en collaboration avec iDefense VCP.

    CVE-2011-2857 : miaubiz.

    CVE-2011-2860 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2866 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2867 : Dirk Schulze.

    CVE-2011-2868 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2869 : Cris Neckar de l’équipe de sécurité de Google Chrome l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2870 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2871 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2872 : Abhishek Arya (Inferno) et Cris Neckar de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2873 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2011-2877 : miaubiz.

    CVE-2011-3885 : miaubiz.

    CVE-2011-3888 : miaubiz.

    CVE-2011-3897 : Pa_kt en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint.

    CVE-2011-3908 : Aki Helin d’OUSPG.

    CVE-2011-3909 : équipe de sécurité de Google Chrome (scarybeasts) et Chu.

    CVE-2011-3928 : Wushi de team509, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint.

    CVE-2012-0591 : miaubiz et Martin Barbella.

    CVE-2012-0592 : Alexander Gavrun, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint.

    CVE-2012-0593 : Lei Zhang de la communauté de développement Chromium.

    CVE-2012-0594 : Adam Klein de la communauté de développement Chromium.

    CVE-2012-0595 : Apple.

    CVE-2012-0596 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0597 : miaubiz.

    CVE-2012-0598 : Sergey Glazunov.

    CVE-2012-0599 : Dmytro Gorbunov de SaveSources.com.

    CVE-2012-0600 : Marshall Greenblatt, Dharani Govindan de Google Chrome, miaubiz, Aki Helin d’OUSPG.

    CVE-2012-0601 : Apple.

    CVE-2012-0602 : Apple.

    CVE-2012-0603 : Apple.

    CVE-2012-0604 : Apple.

    CVE-2012-0605 : Apple.

    CVE-2012-0606 : Apple.

    CVE-2012-0607 : Apple.

    CVE-2012-0608 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0609 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0610 : miaubiz, Martin Barbella à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0611 : Martin Barbella à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0612 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0613 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0614 : miaubiz, Martin Barbella à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0615 : Martin Barbella à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0616 : miaubiz.

    CVE-2012-0617 : Martin Barbella à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0618 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0619 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0620 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0621 : Martin Barbella à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0622 : Dave Levin et Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-0623 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0624 : Martin Barbella à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0625 : Martin Barbella.

    CVE-2012-0626 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0627 : Apple.

    CVE-2012-0628 : Slawomir Blazek, miaubiz, Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0629 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-0630 : Sergio Villar Senin d’Igalia.

    CVE-2012-0631 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-0632 : Cris Neckar de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0633 : Apple.

    CVE-2012-0635 : Julien Chaffraix de la communauté de développement Chromium, Martin Barbella à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0636 : Jeremy Apthorp de Google, Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0637 : Apple.

    CVE-2012-0638 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0639 : Abhishek Arya (Inferno) de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-0648 : Apple.

  • WebKit

    Disponible pour : Mac OS X 10.6.8, Mac OS X Server 10.6.8, OS X Lion 10.7.3, OS X Lion Server 10.7.3, Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : les cookies peuvent être configurés par des sites tiers, même lorsque Safari est configuré pour les bloquer.

    Description : un problème existait au niveau de la mise en application de la politique des cookies de Safari. Les sites Web tiers pouvaient configurer les cookies si le réglage Bloquer les cookies de Safari était défini par défaut sur Des tierces parties et des annonceurs.

    Référence CVE

    CVE-2012-0640 : Nshah.

  • WebKit

    Disponible pour : Mac OS X 10.6.8, Mac OS X Server 10.6.8, OS X Lion 10.7.3, OS X Lion Server 10.7.3, Windows 7, Vista, XP SP2 ou version ultérieure.

    Conséquence : les informations d’authentification HTTP peuvent être divulguées sur un autre site par inadvertance.

    Description : si un site utilise une authentification HTTP et redirige vers un autre site, les informations d’authentification peuvent être transférées vers l’autre site.

    Référence CVE

    CVE-2012-0647 : un chercheur anonyme.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Dernière modification:
Avez-vous trouvé cet article utile ?

Informations supplémentaires relatives à l’assistance produit

France (Français)