Versions QuickTime, configuration système requise, installation

QuickTime est l'architecture logicielle multimédia de la famille d'ordinateurs Macintosh. Elle permet à tout Macintosh gérant la couleur d'intégrer des données dynamiques telles que la vidéo, le son et l'animation dans des présentations, des supports de formation et tout autre document. Des centaines d'applications du commerce reconnaissent QuickTime.
This article has been archived and is no longer updated by Apple.
Quatre composants L'architecture QuickTime repose sur quatre éléments clé :

o une réelle synchronisation des flux d'informations dans le temps - la vidéo et le son, par exemple, à l'aide de la barre de commande ;
o un large éventail de modes de compression permettant de réduire considérablement le volume de stockage ;
o une interface graphique standard pour la visualisation, la manipulation et la modification des données ;
o un format de fichier élaboré et souple, parfaitement adapté à ces nouveaux types d'informations.

Fonctionnalités de QuickTime 1.5 Améliorations de QuickTime 1.5 par rapport aux versions précédentes :

o Restitution de séquences dans un plus grand format, sans ajout de matériel. Jusqu'à 320 x 240 pixels à 15 images par seconde, ou quatre fois la zone d'affichage sur un Macintosh LC II. Les séquences à l'écran sont désormais deux fois plus grandes. Vous pouvez visionner des séquences de 160 x 120 pixels à une vitesse pouvant atteindre 30 images par seconde sur un Macintosh LC II.
o Gestion intégrée de la norme Photo CD de Kodak qui permet le stockage sur CD-ROM de photos auxquelles QuickTime pourra accéder. Parmi les fonctionnalités offertes, citons la création de "vignettes", les séquences QuickTime de prévisualisation des photos et la conversion de fichier autorisant l'insertion d'images Photo CD dans les applications acceptant le format PICT.
o Gestion améliorée des données stockées sur CD-ROM, notamment la restitution des séquences QuickTime depuis un CD.
o Performances réseau améliorées, assurant notamment une meilleure restitution des séquences CD via un réseau.
o Diffusion 1 bit accélérée offrant une meilleure fluidité de lecture des séquences QuickTime sur PowerBook et autres ordinateurs monochromes.
o Des gestionnaires de média génériques permettant aux développeurs d'incorporer différents types de données dans des séquences QuickTime et de créer de nouveaux types de pistes.
o La piste de texte permet désormais l'intégration de texte dans les séquences QuickTime.
o Gestion de l'interface utilisateur pour les paramètres de compression, les périphériques d'entrée audio et les numériseurs vidéo. Les développeurs peuvent désormais modifier facilement les réglages et les fonctions de leur matériel.

Fonctionnalités de QuickTime 1.6

o Substantielles améliorations des performances et de la gestion du son et des images.
o Les séquences sont exécutées plus de 10% plus vite qu'avec la version 1.5, d'où une restitution plus fluide.
o Le nouveau gestionnaire audio permet aux utilisateurs équipés d'une carte son non Apple d'acquérir et de restituer du son de qualité CD (codé sur 16 bits) depuis une séquence QuickTime. La version 3.0 de Sound Manager (gestionnaire audio) remplace le gestionnaire audio précédent et est compatible avec toutes les versions de QuickTime. Si Sound Manager 3.0 est installé, QuickTime 1.6 tire parti de toutes ses fonctionnalités.
o Un module d'importation de séquence vous permet d'ouvrir des pistes audio depuis un CD dans la zone de dialogue QuickTime de prévisualisation des fichiers, de la même façon qu'il était possible d'ouvrir des fichiers PICS et AIFF avec QuickTime 1.5. Si vous possédez un lecteur de CD-ROM AppleCD 300 ou 300i, vous pouvez, à l'aide de QuickTime 1.6, importer depuis vos CD audio des morceaux dans vos séquences QuickTime.
o Grâce à sa compatibilité avec ColorSync, la technologie Apple de correspondance des couleurs, QuickTime 1.6 permet de restituer fidèlement les couleurs, quel que soit le moniteur utilisé.
o QuickTime 1.6 nécessite 90% moins de mémoire que la version précédente, ce que les utilisateurs de Macintosh d'entrée de gamme apprécieront particulièrement.

Problèmes corrigés par QuickTime 1.6.1 QuickTime 1.6.1 corrigeait les problèmes de fonctionnement simultané avec Alias Manager, des incompatibilités avec les extensions des utilitaires NOW et HAM et avec le décompresseur Photo CD.

QuickTime 2.0 QuickTime 2.0 est une évolution majeure qui permet la restitution de séquences vidéo dans un plus grand format à des vitesses plus élevées. Cette version intègre également la gestion de la musique et la possibilité de travailler avec des applications de télévision interactive.

Des séquences vidéo dans un plus grand format et plus rapides Les séquences vidéo sur ordinateurs sont souvent affichées dans des fenêtres de petite taille à des vitesses inférieures à 12 images par seconde, ce qui produit une image instable et peu attrayante. QuickTime 2.0 offre un gain de performance considérable permettant l'affichage de séquences vidéo en plein écran sans matériel supplémentaire. Ceci se rapproche de ce que nous avons l'habitude de voir sur nos téléviseurs. Par exemple, sur un Macintosh LC 475, un des ordinateurs d'entrée de gamme d'Apple, 30 images par seconde sont possibles à une résolution de 320 x 240, ainsi que l'affichage plein écran (640 x 480) à 15 images par seconde.

Ces améliorations reposent sur les nouvelles fonctionnalités d'édition vidéo de niveau professionnel. QuickTime 2.0 inclut la gestion des codes temps, de la vidéo à 60 trames par seconde et un débit élevé (plus de 3 Mo/seconde) qui représente un accroissement de 300% par rapport aux versions précédentes de QuickTime.

Gestion de la télévision interactive QuickTime 2.0 représente une infrastructure de développement d'applications de télévision interactive grâce à sa gestion de MPEG et des améliorations réseau. Désormais, avec ses nouveaux protocoles de périphériques, QuickTime peut dialoguer avec des réseaux et des périphériques répartis, tels que des serveurs vidéo, sur l'autoroute de l'information.

QuickTime 2.0 gère MPEG, unanimement reconnu comme le standard de l'industrie pour la création de vidéos à destination du marché domestique et des applications de télévision interactive telles que Video On Demand (VOD) et le téléachat. MPEG seul, cependant, n'autorise que la lecture. Avec QuickTime 2.0, les utilisateurs de périphériques MPEG pourront modifier, rechercher et agir sur des informations vidéo.

Remarque : un équipement matériel est requis, en plus de QuickTime, pour la lecture des fichiers MPEG.

De la musique pour tous Bénéficiant de la convivialité habituelle des produits Apple, QuickTime 2.0 simplifie la tâche des utilisateurs devant créer, modifier, jouer et synchroniser de la musique avec de la vidéo, sans requérir aucune connaissance en matière de technologie MIDI. Les connaissances étaient jusqu'à ce jour indispensables pour pouvoir créer ou lire des compositions musicales aussi bien sur Macintosh que sur PC.

De plus, la façon dont QuickTime 2.0 traite la musique permet d'économiser de la place sur les disques des utilisateurs car les pistes musicales de QuickTime sont beaucoup plus compactes que les pistes audio numériques. Ainsi, la 5ème Symphonie de Beethoven occuperait 300 Mo au format audio de qualité CD, alors qu'elle tient sur une disquette de 800 Ko si elle est au format QuickTime.

Compatibilité avec les versions précédentes de QuickTime Les séquences créées avec une version antérieure de QuickTime peuvent être lues par QuickTime 2.0, en général de façon plus fluide.

Les applications et les utilitaires qui reconnaissent les versions antérieures de QuickTime, Enregistrement QuickTime et Conversion QuickTime, par exemple, sont capables de jouer les séquences QuickTime 2.0.

Disponibilité de QuickTime 2.0 Développeurs : QuickTime 2.0 et QuickTime pour Windows 2.0.x sont disponibles pour les développeurs dans le "Software Developer Kit" (SDK) dans le cadre du programme APDA. Ils incluent des accords de licences de la division Software Licensing d'Apple.

Utilisateurs : QuickTime 2.0 pour Mac OS est fourni avec le Système 7.5. Il peut également être téléchargé depuis CompuServe (ALLER A QTIME) pour une somme modique.

QuickTime 2.0 pour Windows est également disponible sur CompuServe (ALLER A QTIME) pour une somme modique.

QuickTime 2.0 pour Mac OS et pour Windows sont disponibles en téléchargement sur Internet, depuis le site http://quicktime.apple.com.

Les versions précédentes de QuickTime ne sont plus disponibles et ont été retirées des mises à jour logicielles d'Apple.

La majorité des produits QuickTime sont livrés avec un exemplaire de QuickTime.

Configuration requise QuickTime nécessite un Macintosh avec processeur 68020 ou ultérieur et un Système 6.0.7 ou plus récent. Apple recommande au moins 4 Mo de mémoire vive pour l'utilisation de QuickTime sous Système 7. QuickTime repose sur la technologie QuickDraw 32 bits, qui ne peut fonctionner que sur les Macintosh équipés d'un processeur 68020 ou d'un modèle plus récent.

Si vous souhaitez utiliser QuickTime sur un Macintosh ne présentant pas cette configuration minimale, vous pouvez mettre l'unité centrale à niveau ou acquérir une carte mère fabriquée par une société tierce pour disposer d'un processeur 68020 ou plus puissant. QuickTime fonctionnera alors avec le Système 7 ou avec le fichier QuickDraw 32 bits installé sous Système 6.0.5 ou 6.0.7.

Installation Pour procéder à l'installation, il suffit de faire glisser l'extension QuickTime dans votre Dossier Système et de redémarrer. Notez que l'installation de QuickTime Starter Kit 1.0 remplace les versions 1.5, 1.6, 1.6.1 ou 2.0 de QuickTime par la version 1.0. Il vous suffit dans ce cas de réinstaller l'extension QuickTime 1.5, 1.6, 1.6.1 ou 2.0. QuickTime 2.0 est fourni avec des modules supplémentaires qui doivent eux aussi être installés : il s'agit de Module QuickTimeTM PPC (utilisable uniquement sur Power Macintosh) et de Instruments QuickTime (pour la lecture des fichiers MIDI). Ces deux modules doivent être copiés dans votre dossier Extensions.

Sous Système 6.0.7, le fichier QuickDraw 32 bits se trouve sur la disquette Compléments système, dans le Dossier Extension Couleur. Ce fichier n'étant pas installé par défaut, vous devez l'installer manuellement. Sous Système 7 et ultérieur, QuickDraw 32 bits est intégré en standard et aucun fichier spécifique n'est requis.

Si les séquences QuickTime ne peuvent pas être jouées depuis l'album, procédez comme ceci :

1. Copiez l'accessoire de bureau Album depuis le disque QuickTime vers votre Dossier Menu Pomme.

2. Remplacez l'album existant.
Published Date: 4 oct. 2008