À propos des correctifs de sécurité d’iOS 8

Ce document décrit les correctifs de sécurité d’iOS 8.

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête approfondie n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Pour obtenir des informations supplémentaires sur la sécurité produit d’Apple, consultez la page Sécurité produit d’Apple.

Pour en savoir plus sur la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple, consultez l’article Comment utiliser la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Des références CVE sont utilisées, le cas échéant, pour répertorier les vulnérabilités et fournir des informations supplémentaires.

Pour obtenir des informations supplémentaires sur les autres mises à jour de sécurité, consultez l’article Mises à jour de sécurité Apple.

iOS 8

  • 802.1X

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un attaquant peut être en mesure d’obtenir des identifiants de connexion Wi-Fi.

    Description : un attaquant pouvait créer un point d’accès Wi-Fi factice, auquel il était possible de s’authentifier à l’aide du protocole LEAP. Il pouvait également compromettre le hachage MS-CHAPv1 et utiliser les identifiants ainsi obtenus pour permettre une authentification au niveau du point d’accès concerné, même si ce dernier prenait en charge des méthodes d’authentification plus sécurisées. Ce problème a été résolu par la désactivation par défaut du protocole LEAP.

    Référence CVE

    CVE-2014-4364 : Pieter Robyns, Bram Bonne, Peter Quax et Wim Lamotte de l’université d’Hasselt.

  • Comptes

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de reconnaître l’identifiant Apple de l’utilisateur.

    Description : un problème existait au niveau de la logique de contrôle d’accès des comptes. Une application sandboxée pouvait obtenir des informations se rapportant au compte iCloud actuellement actif, y compris le nom associé. Ce problème a été résolu par la restriction de l’accès à certains types de compte, à partir d’applications non autorisées.

    Référence CVE

    CVE-2014-4423 : Adam Weaver.

  • Accessibilité

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : l’écran de l’appareil peut ne pas être verrouillé lors de l’utilisation d’AssistiveTouch.

    Description : un problème de logique existait au niveau de la gestion, par AssistiveTouch, des événements. Celui-ci empêchait le verrouillage de l’écran. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion du minuteur de verrouillage.

    Référence CVE

    CVE-2014-4368 : Hendrik Bettermann.

  • Cadre Comptes

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un attaquant profitant d’un accès à un appareil iOS est en mesure d’accéder à des informations confidentielles depuis les fichiers journaux.

    Description : des informations confidentielles étaient enregistrées dans des fichiers journaux. Ce problème a été résolu par l’enregistrement d’une quantité réduite d’informations dans les fichiers journaux.

    Référence CVE

    CVE-2014-4357 : Heli Myllykoski du OP-Pohjola Group.

  • Carnet d’adresses

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une personne disposant d’un accès physique à un appareil iOS peut lire le contenu du carnet d’adresses.

    Description : le carnet d’adresses était chiffré à l’aide d’une clé protégée uniquement par l’UID matériel. Ce problème a été résolu par le chiffrement du carnet d’adresses à l’aide d’une clé protégée par l’UID matériel et par le code d’accès de l’utilisateur.

    Référence CVE

    CVE-2014-4352 : Jonathan Zdziarski.

  • Installation d’applications

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un attaquant local peut être en mesure de disposer de privilèges plus élevés et d’installer des applications non vérifiées.

    Description : un problème de concurrence existait lors de l’installation d’applications. Un attaquant en mesure d’écrire des données dans le fichier /tmp pouvait installer une application non vérifiée. Ce problème a été résolu par le placement des fichiers d’installation dans un autre répertoire.

    Référence CVE

    CVE-2014-4386 : evad3rs.

  • Installation d’applications

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un attaquant local peut être en mesure de disposer de privilèges plus élevés et d’installer des applications non vérifiées.

    Description : un problème de traversée de chemin existait lors de l’installation d’applications. Un attaquant local pouvait faire usage du processus de validation d’une signature de code avec un paquet autre que celui en cours d’installation. Ceci pouvait alors entraîner l’installation d’une application non vérifiée. Ce problème a été résolu par la détection de traversées de chemin (et par leur annulation) lors de l’identification des signatures de code à vérifier.

    Référence CVE

    CVE-2014-4384 : evad3rs.

  • Actifs

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un attaquant profitant d’une position privilégiée sur le réseau peut faire en sorte qu’un appareil iOS soit considéré comme étant à jour alors que ce n’est pas le cas.

    Description : un problème de validation se produisait lors des vérifications de mise à jour. Des dates erronées et futures, dans les en-têtes de réponse « Last-Modified », étaient utilisées lors des vérifications de type « If-Modified-Since » dans les demandes de mise à jour suivantes. Ce problème a été résolu par la validation de l’en-tête « Last-Modified ».

    Référence CVE

    CVE-2014-4383 : Raul Siles de DinoSec.

  • Bluetooth

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : le Bluetooth est activé par défaut après la mise à niveau d’iOS.

    Description : le Bluetooth était automatiquement activé après la mise à niveau d’iOS. Ce problème a été résolu par l’activation du Bluetooth uniquement en cas de mises à jour majeures ou mineures.

    Référence CVE

    CVE-2014-4354 : Maneet Singh, Sean Bluestein.

  • Politique de fiabilité des certificats

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : mise à jour de la politique de fiabilité des certificats.

    Description : la politique de fiabilité des certificats était mise à jour. La liste complète des certificats peut être consultée à l’adresse http://support.apple.com/kb/HT5012?viewlocale=fr_FR.

  • CoreGraphics

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : l’ouverture d’un fichier PDF malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un problème de dépassement d’entier existait au niveau de la gestion des fichiers PDF. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2014-4377 : Felipe Andres Manzano de Binamuse VRT en collaboration avec le programme iSIGHT Partners GVP.

  • CoreGraphics

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : l’ouverture d’un fichier PDF malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou la divulgation d’informations.

    Description : un problème de lecture mémoire hors limites existait au niveau de la gestion des fichiers PDF. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2014-4378 : Felipe Andres Manzano de Binamuse VRT en collaboration avec le programme iSIGHT Partners GVP.

  • Détecteurs de données

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : le fait de toucher un lien FaceTime, dans Mail, entraîne le démarrage d’un appel audio sans que l’utilisateur ait pu confirmer cette action.

    Description : l’application Mail démarrait des appels audio FaceTime sans demander confirmation à l’utilisateur. Ce problème a été résolu par l’affichage d’un message de confirmation supplémentaire.

    Référence CVE

    CVE-2013-6835 : Guillaume Ross.

  • Foundation

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application faisant usage de NSXMLParser peut être utilisée pour divulguer des informations.

    Description : un problème lié à une entité XML externe existait au niveau de la gestion, par NSXMLParser, des fichiers XML. Ce problème a été résolu par le non-chargement des entités externes au niveau des origines.

    Référence CVE

    CVE-2014-4374 : George Gal de VSR (http://www.vsecurity.com/).

  • Écran d’accueil et de verrouillage

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application s’exécutant en arrière-plan peut déterminer quelle autre application s’exécute au premier plan.

    Description : l’API privée permettant d’identifier l’application s’exécutant au premier plan ne profitait pas d’un niveau de contrôle d’accès suffisant. Ce problème a été résolu par un niveau de contrôle d’accès supplémentaire.

    Référence CVE

    CVE-2014-4361 : Andreas Kurtz de NESO Security Labs et Markus Troßbach de l’université d’Heilbronn.

  • iMessage

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : les pièces jointes sont conservées lorsque l’iMessage ou le MMS lié est supprimé.

    Description : un problème de concurrence existait au niveau de la manière dont les pièces jointes étaient supprimées. Ce problème a été résolu par la réalisation de vérifications supplémentaires, visant à déterminer si les pièces jointes concernées ont bien été supprimées.

    Référence CVE

    CVE-2014-4353 : Silviu Schiau.

  • IOAcceleratorFamily

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application peut entraîner l’arrêt inopiné du système.

    Description : un problème de déréférencement de pointeurs null existait au niveau de la gestion d’arguments de l’API IOAcceleratorFamily. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des arguments de l’API IOAcceleratorFamily.

    Référence CVE

    CVE-2014-4369 : Catherine (alias « winocm ») et Cererdlong de l’Alibaba Mobile Security Team.

  • IOAcceleratorFamily

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : l’appareil peut redémarrer de manière inopinée.

    Description : un problème de déréférencement de pointeurs null existait au niveau du gestionnaire IntelAccelerator. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion des erreurs.

    Référence CVE

    CVE-2014-4373 : cunzhang de l’Adlab de Venustech.

  • IOHIDFamily

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de lire les pointeurs du noyau, eux-mêmes utilisables pour contourner le processus de randomisation de la disposition de l’espace d’adressage, applicable au noyau.

    Description : un problème de lecture hors limites existait au niveau de la gestion d’une fonction IOHIDFamily. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2014-4379 : Ian Beer de Google Project Zero.

  • IOHIDFamily

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges système.

    Description : un problème de dépassement de mémoire tampon existait au niveau de la gestion, par IOHIDFamily, des propriétés de mappage par clé. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2014-4404 : Ian Beer de Google Project Zero.

  • IOHIDFamily

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges système.

    Description : un problème de déréférencement de pointeurs null existait au niveau de la gestion, par IOHIDFamily, des propriétés de mappage par clé. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des propriétés IOHIDFamily de mappage par clé.

    Référence CVE

    CVE-2014-4405 : Ian Beer de Google Project Zero.

  • IOHIDFamily

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

    Description : un problème d’écriture hors limites existait au niveau de l’extension de noyau IOHIDFamily. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2014-4380 : cunzhang de l’Adlab de Venustech.

  • IOKit

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de lire des données non initialisées au niveau de la mémoire du noyau.

    Description : un problème d’accès à la mémoire non initialisée existait au niveau de la gestion des fonctions IOKit. Ce problème a été résolu par une meilleure initialisation de la mémoire.

    Référence CVE

    CVE-2014-4407 : @PanguTeam.

  • IOKit

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges système.

    Description : un problème de validation existait au niveau de la gestion de certains champs de métadonnées, associés à des objets IODataQueue. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des métadonnées.

    Référence CVE

    CVE-2014-4418 : Ian Beer de Google Project Zero.

  • IOKit

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges système.

    Description : un problème de validation existait au niveau de la gestion de certains champs de métadonnées, associés à des objets IODataQueue. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des métadonnées.

    Référence CVE

    CVE-2014-4388 : @PanguTeam.

  • IOKit

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges système.

    Description : un problème de dépassement d’entier existait au niveau de la gestion des fonctions IOKit. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des arguments de l’API IOKit.

    Référence CVE

    CVE-2014-4389 : Ian Beer de Google Project Zero.

  • Noyau

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure de déterminer la structure de la mémoire du noyau.

    Description : de multiples problèmes liés à la mémoire non initialisée existaient au niveau de l’interface applicable aux statistiques réseau, ce qui entraînait la divulgation du contenu de la mémoire noyau. Ce problème a été résolu par une initialisation supplémentaire de la mémoire.

    Référence CVE

    CVE-2014-4371 : Fermin J. Serna de la Google Security Team.

    CVE-2014-4419 : Fermin J. Serna de la Google Security Team.

    CVE-2014-4420 : Fermin J. Serna de la Google Security Team.

    CVE-2014-4421 : Fermin J. Serna de la Google Security Team.

  • Noyau

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une personne profitant d’une position privilégiée sur le réseau peut entraîner un déni de service.

    Description : un problème de concurrence existait au niveau de la gestion des paquets IPv6. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification de l’état Verrouillé.

    Référence CVE

    CVE-2011-2391 : Marc Heuse.

  • Noyau

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure d’entraîner l’arrêt inopiné du système ou une exécution arbitraire de code au niveau du noyau.

    Description : un problème double existait au niveau de la gestion des ports Mach. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des ports Mach.

    Référence CVE

    CVE-2014-4375 : un chercheur anonyme.

  • Noyau

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure d’entraîner l’arrêt inopiné du système ou une exécution arbitraire de code au niveau du noyau.

    Description : un problème de lecture hors limites existait au niveau de rt_setgate, pouvant entraîner la divulgation du contenu de la mémoire, ou la corruption de cette dernière. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2014-4408

  • Noyau

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : certaines mesures de renforcement du noyau peuvent être ignorées.

    Description : le générateur de nombre aléatoire utilisé lors de mesures de renforcement du noyau, au début du processus de démarrage, n’était pas sécurisé de manière cryptographique. Certains des résultats obtenus étaient consultables depuis l’espace utilisateur, ce qui permettait de contourner les mesures de renforcement. Ce problème a été résolu par l’utilisation d’un algorithme sécurisé de manière cryptographique.

    Référence CVE

    CVE-2014-4422 : Tarjei Mandt d’Azimuth Security.

  • Libnotify

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une application malveillante peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges racine.

    Description : un problème d’écriture hors limites existait au niveau de Libnotify. Ce problème a été résolu par une meilleure vérification des limites.

    Référence CVE

    CVE-2014-4381 : Ian Beer de Google Project Zero.

  • Lockdown

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : des modifications peuvent être apportées à un appareil afin que l’écran d’accueil s’affiche alors que la fonctionnalité Verrouillage d’activation est activée.

    Description : un problème de fonctionnement du système de verrouillage entraînait l’affichage de l’écran d’accueil, alors que la fonctionnalité Verrouillage d’activation était activée. Ce problème a été résolu par la modification des informations vérifiées par un appareil lors d’une demande de déverrouillage.

    Référence CVE

    CVE-2014-1360

  • Mail

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : les identifiants de connexion peuvent être au format texte, même si le serveur est associé à la fonctionnalité LOGINDISABLED IMAP.

    Description : Mail envoyait la commande LOGIN aux serveurs, même en présence de l’option IMAP LOGINDISABLED. Ce problème se produit généralement lors de la connexion à des serveurs configurés de sorte à accepter des connexions non chiffrées, et affichant l’option LOGINDISABLED. Il a été résolu par la prise en compte de l’option IMAP LOGINDISABLED.

    Référence CVE

    CVE-2014-4366 : Mark Crispin.

  • Mail

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : une personne disposant d’un accès physique à un appareil iOS peut lire le contenu des pièces jointes.

    Description : un problème logique existait au niveau de l’utilisation par Mail de la fonctionnalité de protection des données avec les pièces jointes. Ce problème a été résolu par l’attribution correcte de la fonctionnalité Protection des données aux pièces jointes.

    Référence CVE

    CVE-2014-1348 : Andreas Kurtz de NESO Security Labs.

  • Profils

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : la fonctionnalité Contrôle vocal est activée après la mise à niveau d’iOS.

    Description : la fonctionnalité Contrôle vocal était activée après la mise à niveau d’iOS. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion des états.

    Référence CVE

    CVE-2014-4367 : Sven Heinemann.

  • Safari

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : les identifiants d’un utilisateur peuvent être divulgués sur un site donné, via la fonctionnalité de remplissage automatique.

    Description : dans Safari, des noms d’utilisateur et des mots de passe indiqués automatiquement pouvaient être ajoutés à un sous-cadre, provenant d’un domaine autre que celui du cadre principal. Ce problème a été résolu par un meilleur suivi de l’origine.

    Référence CVE

    CVE-2013-5227 : Niklas Malmgren de Klarna AB.

  • Safari

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un attaquant bénéficiant d’une position privilégiée sur le réseau peut intercepter les identifiants de l’utilisateur.

    Description : les mots de passe enregistrés étaient renseignés automatiquement sur les sites HTTP (ou HTTPS non fiables), et dans les iframes. Le problème a été résolu en limitant le renseignement automatique des mots de passe au cadre principal des sites HTTPS dotés de chaînes de certificat valides.

    Référence CVE

    CVE-2014-4363 : David Silver, Suman Jana et Dan Boneh de l’université de Stanford, en collaboration avec Eric Chen et Collin Jackson de l’université Carnegie Mellon.

  • Safari

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un attaquant bénéficiant d’une position privilégiée sur le réseau peut détourner des URL dans Safari.

    Description : un problème d’incohérence d’interface affectait Safari, sur les appareils MDM. Celui-ci a été résolu par une meilleure vérification de l’interface utilisateur.

    Référence CVE

    CVE-2014-8841 : Angelo Prado de Salesforce Product Security.

  • Profils de sandbox

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : les informations liées à l’identifiant Apple sont accessibles par des applications tierces.

    Description : un problème de divulgation d’informations existait au niveau du profil de sandbox d’applications tierces. Ce problème a été résolu par l’amélioration du profil de sandbox d’applications tierces.

    Référence CVE

    CVE-2014-4362 : Andreas Kurtz de NESO Security Labs et Markus Troßbach de l’université d’Heilbronn.

  • Réglages

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : l’aperçu d’un message texte peut s’afficher au niveau de l’écran de verrouillage lorsque cette fonctionnalité est désactivée.

    Description : un problème, lié à l’aperçu des messages texte au niveau de l’écran de verrouillage, existait. Ainsi, le contenu des messages s’affichait au niveau de l’écran de verrouillage, même lorsque la fonctionnalité d’aperçu était désactivée dans Réglages. Ce problème a été résolu par une meilleure prise en compte de ce réglage.

    Référence CVE

    CVE-2014-4356 : Mattia Schirinzi de San Pietro Vernotico (BR), Italie.

  • syslog

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure de modifier les autorisations de fichiers arbitraires.

    Description : syslogd prenait en compte les liens symboliques lors de la modification des autorisations d’un fichier. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion des liens symboliques.

    Référence CVE

    CVE-2014-4372 : Tielei Wang et YeongJin Jang du Georgia Tech Information Security Center (GTISC).

  • Météo

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : les informations liées à l’emplacement était envoyées de manière non chiffrée.

    Description : un problème de divulgation d’informations existait au niveau d’une API qui était utilisée pour indiquer la météo locale. Ce problème a été résolu par la modification des API.

  • WebKit

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un site Web malveillant est susceptible de traquer les utilisateurs, y compris en mode de navigation privée.

    Description : une application Web était en mesure de stocker les données de cache HTML 5 lors d’une navigation standard, puis de les utiliser lors d’une session de navigation privée. Le problème a été résolu en désactivant l’accès au cache de l’application lorsque le mode de navigation privée est activé.

    Référence CVE

    CVE-2014-4409 : Yosuke Hasegawa (NetAgent Co., Led.).

  • WebKit

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : WebKit présentait plusieurs problèmes de corruption de la mémoire. Ces problèmes ont été résolus par une meilleure gestion de la mémoire.

    Référence CVE

    CVE-2013-6663 : Atte Kettunen d’OUSPG.

    CVE-2014-1384 : Apple.

    CVE-2014-1385 : Apple.

    CVE-2014-1387 : l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2014-1388 : Apple.

    CVE-2014-1389 : Apple.

    CVE-2014-4410 : Eric Seidel de Google.

    CVE-2014-4411 : l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2014-4412 : Apple.

    CVE-2014-4413 : Apple.

    CVE-2014-4414 : Apple.

    CVE-2014-4415 : Apple.

  • Wi-Fi

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un appareil pouvait faire l’objet d’un suivi passif via son adresse MAC Wi-Fi.

    Description : un problème de divulgation d’informations existait car une adresse MAC stable était utilisée pour rechercher des réseaux Wi-Fi. Ce problème a été résolu par la randomisation de l’adresse MAC liée aux recherches passives de réseaux Wi-Fi.

Remarque :

Certaines fonctionnalités de diagnostic ont fait l’objet de modifications sous iOS 8. Pour en savoir plus, rendez-vous à l’adresse http://support.apple.com/kb/HT6331?viewlocale=fr_FR.

Sous iOS 8, il est désormais possible d’indiquer que tous les ordinateurs précédemment considérés comme des équipements de confiance ne le sont plus. Les instructions applicables sont disponibles à l’adresse http://support.apple.com/kb/HT5868?viewlocale=fr_FR.

FaceTime n’est pas disponible dans certains pays ou certaines régions.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: