À propos des correctifs de sécurité de Safari 10.1.2

Ce document décrit les correctifs de sécurité de Safari 10.1.2.

À propos des mises à jour de sécurité Apple

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Les mises à jour récentes sont répertoriées sur la page Mises à jour de sécurité Apple.

Pour obtenir plus d’informations en matière de sécurité, consultez la page consacrée à la sécurité des produits Apple. Vous pouvez chiffrer les communications avec Apple à l’aide de la Clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Les documents de sécurité Apple répertorient les vulnérabilités par référence CVE dans la mesure du possible.

Safari 10.1.2

Publié le 19 juillet 2017

Impression Safari

Disponible pour : OS X Yosemite 10.10.5, OS X El Capitan 10.11.6 et macOS Sierra 10.12.6

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’affichage d’un nombre infini de boîtes de dialogue d’impression.

Description : un problème existait, permettant à un site malveillant ou compromis d’afficher un nombre illimité de boîtes de dialogue d’impression et de faire croire aux utilisateurs que leur navigateur était verrouillé. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion des boîtes de dialogue d’impression.

CVE-2017-7060 : Travis Kelley de la ville de Mishawaka (Indiana)

WebKit

Disponible pour : OS X Yosemite 10.10.5, OS X El Capitan 10.11.6 et macOS Sierra 10.12.6

Conséquence : un site Web malveillant peut extraire des données provenant d’origines multiples.

Description : le traitement d’un contenu Web malveillant peut permettre l’extraction de données d’origines multiples en utilisant des filtres SVG afin de mener une attaque par canal auxiliaire temporelle. Ce problème a été résolu en empêchant le marquage de la mémoire tampon provenant d’origines multiples dans le cadre qui est filtré.

CVE-2017-7006 : David Kohlbrenner de l’Université de Californie à San Diego, un chercheur anonyme

WebKit

Disponible pour : OS X Yosemite 10.10.5, OS X El Capitan 10.11.6 et macOS Sierra 10.12.6

Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner une utilisation détournée de la barre d’adresse.

Description : un problème de gestion des états a été résolu par une meilleure gestion des cadres.

CVE-2017-7011 : xisigr du Xuanwu Lab de Tencent (tencent.com)

WebKit

Disponible pour : OS X Yosemite 10.10.5, OS X El Capitan 10.11.6 et macOS Sierra 10.12.6

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-7018 : lokihardt de Google Project Zero

CVE-2017-7020 : likemeng du Baidu Security Lab

CVE-2017-7030 : chenqin du Ant-financial Light-Year Security Lab (蚂蚁金服巴斯光年安全实验室)

CVE-2017-7034 : chenqin du Ant-financial Light-Year Security Lab (蚂蚁金服巴斯光年安全实验室)

CVE-2017-7037 : lokihardt de Google Project Zero

CVE-2017-7039 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2017-7040 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2017-7041 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2017-7042 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2017-7043 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2017-7046 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2017-7048 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2017-7052 : cc en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

CVE-2017-7055 : centre national de cybersécurité du Royaume-Uni (NCSC)

CVE-2017-7056 : lokihardt de Google Project Zero

CVE-2017-7061 : lokihardt de Google Project Zero

WebKit

Disponible pour : OS X Yosemite 10.10.5, OS X El Capitan 10.11.6 et macOS Sierra 10.12.6 

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant avec DOMParser peut provoquer un scriptage intersite.

Description : la gestion de DOMParser présentait un problème de logique. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2017-7038 : Egor Karbutov (@ShikariSenpai) et Egor Saltykov (@ansjdnakjdnajkd) de Digital Security, Neil Jenkins de FastMail Pty Ltd

CVE-2017-7059 : Masato Kinugawa et Mario Heiderich de Cure53

Entrée mise à jour le 28 juillet 2017

WebKit

Disponible pour : OS X Yosemite 10.10.5, OS X El Capitan 10.11.6 et macOS Sierra 10.12.6

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure gestion de celle-ci.

CVE-2017-7049 : Ivan Fratric de Google Project Zero

WebKit

Disponible pour : OS X Yosemite 10.10.5, OS X El Capitan 10.11.6 et macOS Sierra 10.12.6

Conséquence : une application peut être en mesure de lire la mémoire restreinte.

Description : un problème d’initialisation de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de celle-ci.

CVE-2017-7064 : lokihardt de Google Project Zero

Chargement de page WebKit

Disponible pour : OS X Yosemite 10.10.5, OS X El Capitan 10.11.6 et macOS Sierra 10.12.6

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-7019 : Zhiyang Zeng de Tencent Security Platform Department

Inspecteur Web WebKit

Disponible pour : OS X Yosemite 10.10.5, OS X El Capitan 10.11.6 et macOS Sierra 10.12.6

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-7012 : Apple

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: