À propos des correctifs de sécurité de watchOS 4

Ce document décrit les correctifs de sécurité de watchOS 4.

À propos des mises à jour de sécurité Apple

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Les mises à jour récentes sont répertoriées sur la page Mises à jour de sécurité Apple.

Pour obtenir plus d’informations en matière de sécurité, consultez la page consacrée à la sécurité des produits Apple. Vous pouvez chiffrer les communications avec Apple à l’aide de la Clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Les documents de sécurité Apple répertorient les vulnérabilités par référence CVE dans la mesure du possible.

watchOS 4

Publié le 19 septembre 2017

802.1X

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : un attaquant peut exploiter les faiblesses du protocole TLS 1.0.

Description : un problème de sécurité de protocole a été résolu par l’activation de TLS 1.1 et TLS 1.2.

CVE-2017-13832 : Doug Wussler de l’université de Floride

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017, mise à jour le 10 novembre 2017

CFNetwork

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges système.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-13829 : Niklas Baumstark et Samuel Gro en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro 

CVE-2017-13833 : Niklas Baumstark et Samuel Gro en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

Entrée ajoutée le 10 novembre 2017

Proxys CFNetwork

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : un attaquant bénéficiant d’une position privilégiée sur le réseau peut être à l’origine d’un déni de service.

Description : plusieurs problèmes de déni de service ont été résolus par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2017-7083 : Abhinav Bansal de Zscaler Inc.

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

CFString

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut être en mesure de lire la mémoire restreinte.

Description : un problème de validation a été résolu par un meilleur nettoyage des entrées.

CVE-2017-13821 : centre de cybersécurité australien – Australian Signals Directorate

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

CoreAudio

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut être en mesure de lire la mémoire restreinte.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu par une mise à jour vers la version 1.1.4 d’Opus.

CVE-2017-0381 : V.E.O (@VYSEa) de la Mobile Threat Research Team, Trend Micro

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

CoreText

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : le traitement d’un fichier de polices malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de consommation de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de celle-ci.

CVE-2017-13825 : centre de cybersécurité australien – Australian Signals Directorate

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

file

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : file présentait plusieurs problèmes.

Description : de nombreux problèmes ont été résolus par la mise à jour vers la version 5.31.

CVE-2017-13815

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

Fonts

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : le rendu de texte non fiable peut entraîner une utilisation détournée.

Description : un problème d’incohérence de l’interface utilisateur a été résolu grâce à une meilleure gestion des états.

CVE-2017-13828 : Leonard Grey et Robert Sesek de Google Chrome

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017, mise à jour le 10 novembre 2017

HFS

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges système.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-13830 : Sergej Schumilo de l’Université de la Ruhr à Bochum

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

ImageIO

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : le traitement d’une image malveillante peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2017-13814 : centre de cybersécurité australien – Australian Signals Directorate

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

ImageIO

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : le traitement d’une image malveillante peut entraîner un déni de service.

Description : un problème de divulgation d’informations existait au niveau du traitement d’images disque. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2017-13831 : Glen Carmichael

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017, mise à jour le 10 novembre 2017

Noyau

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure de lire la mémoire du noyau.

Description : un problème de lecture hors limites entraînait la divulgation de la mémoire du noyau. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2017-13817 : Maxime Villard (m00nbsd)

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

Noyau

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut être en mesure de lire la mémoire restreinte.

Description : un problème de validation a été résolu par un meilleur nettoyage des entrées.

CVE-2017-13818 : centre national de cybersécurité du Royaume-Uni (NCSC)

CVE-2017-13836 : un chercheur anonyme, un chercheur anonyme

CVE-2017-13841 : un chercheur anonyme

CVE-2017-13840 : un chercheur anonyme

CVE-2017-13842 : un chercheur anonyme

CVE-2017-13782 : un chercheur anonyme

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

Noyau

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-13843 : un chercheur anonyme, un chercheur anonyme

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

Noyau

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-7114 : Alex Plaskett de MWR InfoSecurity

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

Noyau

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges système.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-13854 : shrek_wzw de la Qihoo 360 Nirvan Team

Entrée ajoutée le 2 novembre 2017

Noyau

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : le traitement d’un fichier Mach-O mal formé peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure validation.

CVE-2017-13834 : Maxime Villard (m00nbsd)

Entrée ajoutée le 10 novembre 2017

libarchive

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : la décompression d’une archive malveillante peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de dépassement de la mémoire tampon a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2017-13813 : découvert par OSS-Fuzz

CVE-2017-13816 : découvert par OSS-Fuzz

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

libarchive

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : la décompression d’une archive malveillante peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : libarchive présentait plusieurs problèmes de corruption de la mémoire. Ces problèmes ont été résolus par une meilleure validation des entrées.

CVE-2017-13812 : découvert par OSS-Fuzz

Entrée ajoutée le 31 octobre 2017

libc

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : un attaquant distant peut être à l’origine d’un déni de service.

Description : un problème d’épuisement des ressources dans glob() a été résolu par une amélioration de l’algorithme.

CVE-2017-7086 : Russ Cox de Google

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

libc

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut être à l’origine d’un déni de service.

Description : un problème de consommation de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de celle-ci.

CVE-2017-1000373

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

libexpat

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : expat présentait plusieurs problèmes.

Description : de nombreux problèmes ont été résolus par la mise à jour vers la version 2.2.1.

CVE-2016-9063

CVE-2017-9233

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

Sécurité

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : un certificat révoqué peut être considéré comme un certificat de confiance.

Description : un problème de validation des certificats existait au niveau de la gestion des données de révocation. Il a été résolu par une meilleure validation.

CVE-2017-7080 : un chercheur anonyme, Sven Driemecker d’adesso mobile solutions GmbH, un chercheur anonyme, Rune Darrud (@theflyingcorpse) de Bærum kommune

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

SQLite

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : SQLite présentait plusieurs problèmes.

Description : de nombreux problèmes ont été résolus par la mise à jour vers la version 3.19.3.

CVE-2017-10989 : découvert par OSS-Fuzz

CVE-2017-7128 : découvert par OSS-Fuzz

CVE-2017-7129 : découvert par OSS-Fuzz

CVE-2017-7130 : découvert par OSS-Fuzz

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

SQLite

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges système.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-7127 : un chercheur anonyme

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

Wi-Fi

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : un code malveillant s’exécutant sur la puce Wi-Fi peut exécuter un code arbitraire avec des privilèges liés au noyau sur le processeur d’applications.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2017-7103 : Gal Beniamini de Google Project Zero

CVE-2017-7105 : Gal Beniamini de Google Project Zero

CVE-2017-7108 : Gal Beniamini de Google Project Zero

CVE-2017-7110 : Gal Beniamini de Google Project Zero

CVE-2017-7112 : Gal Beniamini de Google Project Zero

Wi-Fi

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : un code malveillant s’exécutant sur la puce Wi-Fi peut être en mesure de lire la mémoire restreinte du noyau.

Description : un problème de validation a été résolu par un meilleur nettoyage des entrées.

CVE-2017-7116 : Gal Beniamini de Google Project Zero

zlib

Disponible pour : tous les modèles d’Apple Watch

Conséquence : zlib présentait plusieurs problèmes.

Description : de nombreux problèmes ont été résolus par la mise à jour vers la version 1.2.11.

CVE-2016-9840

CVE-2016-9841

CVE-2016-9842

CVE-2016-9843

Entrée ajoutée le 25 septembre 2017

Remerciements supplémentaires

Sécurité

Nous souhaiterions remercier Abhinav Bansal de Zscaler, Inc. pour son aide.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication :