À propos des correctifs de sécurité d’iCloud pour Windows 7.5

Ce document décrit les correctifs de sécurité d’iCloud pour Windows 7.5.

À propos des mises à jour de sécurité Apple

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Les mises à jour récentes sont répertoriées sur la page Mises à jour de sécurité Apple.

Pour obtenir plus d’informations en matière de sécurité, consultez la page consacrée à la sécurité des produits Apple. Vous pouvez chiffrer les communications avec Apple à l’aide de la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Les documents de sécurité Apple répertorient les vulnérabilités par référence CVE dans la mesure du possible.

iCloud pour Windows 7.5

Publié le 1er juin 2018

CoreGraphics

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu grâce à une meilleure validation des entrées.

CVE-2018-4194 : Jihui Lu de Tencent KeenLab, Yu Zhou du Ant-financial Light-Year Security Lab

Entrée ajoutée le 21 juin 2018

Sécurité

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure de lire un identifiant d’appareil permanent.

Description : un problème d’autorisation a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2018-4224 : Abraham Masri (@cheesecakeufo)

Sécurité

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure de modifier l’état du trousseau.

Description : un problème d’autorisation a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2018-4225 : Abraham Masri (@cheesecakeufo)

Sécurité

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : un utilisateur local peut divulguer des données utilisateur sensibles.

Description : un problème d’autorisation a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2018-4226 : Abraham Masri (@cheesecakeufo)

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : la consultation d’un site web malveillant peut conduire à l’écrasement des cookies.

Description : les autorisations présentaient un problème au niveau de la gestion des cookies de navigateur Web. Ce problème a été résolu par une amélioration des restrictions.

CVE-2018-4232 : un chercheur anonyme, Aymeric Chaib

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de concurrence a été résolu par un meilleur verrouillage.

CVE-2018-4192 : Markus Gaasedelen, Nick Burnett et Patrick Biernat de Ret2 Systems, Inc en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu web malveillant peut conduire à un blocage inopiné de Safari.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2018-4214 : découvert par OSS-Fuzz

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2018-4204 : découvert par OSS-Fuzz, Richard Zhu (fluorescence) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de confusion liée aux types a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2018-4246 : découvert par OSS-Fuzz

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2018-4200 : Ivan Fratric de Google Project Zero

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2018-4201 : un chercheur anonyme

CVE-2018-4218 : Natalie Silvanovich de Google Project Zero

CVE-2018-4233 : Samuel Groß (@5aelo) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner une utilisation détournée de la barre d’adresse.

Description : un problème d’incohérence de l’interface utilisateur a été résolu grâce à une meilleure gestion des états.

CVE-2018-4188 : YoKo Kho (@YoKoAcc) de Mitra Integrasi Informatika, PT

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : la consultation d’un site web malveillant peut donner lieu à une fuite de données sensibles.

Description : des informations d’identification ont été envoyées de façon inattendue lors de l’extraction d’images de masque CSS. Ce problème a été résolu par l’utilisation d’une méthode d’extraction CORS.

CVE-2018-4190 : Jun Kokatsu (@shhnjk)

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de dépassement de la mémoire tampon a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2018-4199 : Alex Plaskett, Georgi Geshev et Fabi Beterke de MWR Labs, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

Entrée mise à jour le 14 juin 2018

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu grâce à une meilleure validation des entrées.

CVE-2018-4222 : Natalie Silvanovich de Google Project Zero

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: