À propos des correctifs de sécurité d’iOS 8.1

Ce document décrit les correctifs de sécurité d’iOS 8.1.

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête approfondie n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Pour obtenir des informations supplémentaires sur la sécurité produit d’Apple, consultez le site Web Sécurité produit d’Apple.

Pour en savoir plus sur la clé PGP de sécurité produit d’Apple, consultez l’article Comment utiliser la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Des références CVE sont utilisées, le cas échéant, pour répertorier les vulnérabilités et fournir des informations supplémentaires.

Pour obtenir des informations supplémentaires sur les autres mises à jour de sécurité, consultez l’article Mises à jour de sécurité Apple.

iOS 8.1

  • Bluetooth

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un périphérique d’entrée Bluetooth malveillant peut permettre d’ignorer le processus de jumelage.

    Description : les connexions non chiffrées étaient rendues possibles par les accessoires Bluetooth HID à faible consommation d’énergie. Si un appareil iOS était jumelé avec un tel accessoire, un attaquant pouvait utiliser l’accessoire en question à des fins malveillantes pour établir une connexion. Ce problème a été résolu par le rejet des connexions HID non chiffrées.

    Référence CVE

    CVE-2014-4428 : Mike Ryan d’iSEC Partners.

  • House Arrest

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : les fichiers transférés sur l’appareil peuvent être modifiés car le niveau de protection cryptographique est insuffisant.

    Description : les fichiers pouvaient être transférés dans le répertoire Documents d’une application, et chiffrés à l’aide d’une clé protégée uniquement par l’UID matériel. Ce problème a été résolu par le chiffrement des fichiers transférés à l’aide d’une clé protégée par l’UID matériel et par le code d’accès de l’utilisateur.

    Référence CVE

    CVE-2014-4448 : Jonathan Zdziarski et Kevin DeLong.

  • iCloud Data Access

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un attaquant bénéficiant d’une position privilégiée sur le réseau peut faire en sorte que les clients iCloud Data Access divulguent des informations critiques.

    Description : un problème de validation de certificat TLS existait au niveau des clients iCloud Data Access. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des certificats.

    Référence CVE

    CVE-2014-4449 : Carl Mehner d’USAA.

  • Claviers

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : QuickType est en mesure de déterminer les identifiants d’utilisateur.

    Description : QuickType était en mesure de déterminer les identifiants d’utilisateur lors du basculement entre des éléments. Ce problème a été résolu par la non-application de QuickType au niveau des champs automatiquement renseignés, et par la réapplication du critère lors du basculement entre des éléments d’entrée DOM dans une ancienne version de WebKit.

    Référence CVE

    CVE-2014-4450

  • Secure Transport

    Disponible pour : iPhone 4s et modèles ultérieurs, iPod touch (5e génération) et modèles ultérieurs, iPad 2 et modèles ultérieurs.

    Conséquence : un attaquant peut être en mesure de déchiffrer des données protégées par le protocole SSL.

    Description : la confidentialité du protocole SSL 3.0 est sujette à des attaques lorsqu’une suite de chiffrement utilise un chiffrement de bloc en mode d’enchaînement des blocs. Un attaquant pouvait forcer l’utilisation du protocole SSL 3.0, même lorsque le serveur prenait en charge une version plus adaptée du protocole TLS, et ce en bloquant les tentatives de connexion par le protocole TLS 1.0 et version ultérieure. Ce problème a été résolu par la désactivation des suites de chiffrement en mode d’enchaînement des blocs en cas d’échec d’une connexion TLS.

    Référence CVE

    CVE-2014-3566 : Bodo Moeller, Thai Duong et Krzysztof Kotowicz de la Google Security Team.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: