À propos des correctifs de sécurité de macOS Big Sur 11.0.1

Ce document décrit les correctifs de sécurité de macOS Big Sur 11.0.1.

À propos des mises à jour de sécurité Apple

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Les mises à jour récentes sont répertoriées sur la page Mises à jour de sécurité Apple.

Les documents de sécurité Apple répertorient les vulnérabilités par identifiant CVE dans la mesure du possible.

Pour obtenir des informations supplémentaires en matière de sécurité, consultez la page consacrée à la sécurité des produits Apple.

macOS Big Sur 11.0.1

Publié le 12 novembre 2020

App Store

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : il est possible qu’une application profite de privilèges élevés.

Description : ce problème a été résolu par la suppression du code vulnérable.

CVE-2020-27903 : Zhipeng Huo (@R3dF09) du Tencent Security Xuanwu Lab.

Audio

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’un fichier audio malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-27910 : JunDong Xie et XingWei Lin de l’Ant Security Light-Year Lab.

Audio

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’un fichier audio malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème d’écriture hors limites a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-27916 : JunDong Xie de l’Ant Security Light-Year Lab.

Audio

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de lire la mémoire restreinte.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu par une meilleure vérification des limites.

CVE-2020-9943 : JunDong Xie de l’Ant Group Light-Year Security Lab.

Audio

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application peut être en mesure de lire la mémoire restreinte.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu par une meilleure vérification des limites.

CVE-2020-9944 : JunDong Xie de l’Ant Group Light-Year Security Lab.

Bluetooth

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : il est possible qu’un attaquant à distance provoque la fermeture inopinée d’une application ou la corruption de tas.

Description : plusieurs problèmes de dépassement d’entier ont été résolus par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-27906 : Zuozhi Fan (@pattern_F_) de l’Ant Group Tianqiong Security Lab.

CoreAudio

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’un fichier audio malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème d’écriture hors limites a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-10017 : Francis en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro et JunDong Xie de l’Ant Security Light-Year Lab.

CoreCapture

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

Description : un problème d’utilisation de mémoire libérée a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2020-9949 : Proteas.

CoreGraphics

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’une image malveillante peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème d’écriture hors limites a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-9883 : un chercheur anonyme et Mickey Jin de Trend Micro.

Crash Reporter

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant local peut être en mesure d’augmenter ses privilèges.

Description : la logique de validation des chemins des liens symboliques présentait un problème. Celui-ci a été résolu par un meilleur nettoyage des chemins.

CVE-2020-10003 : Tim Michaud (@TimGMichaud) de Leviathan.

CoreText

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’un fichier texte malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-9999 : Mickey Jin et Junzhi Lu de Trend Micro.

Images disque

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-9965 : Proteas.

CVE-2020-9966 : Proteas.

Finder

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : les utilisateurs peuvent ne pas être en mesure de supprimer les métadonnées indiquant l’origine des fichiers téléchargés.

Description : le problème a été résolu par l’ajout de contrôles supplémentaires.

CVE-2020-27894 : Manuel Trezza de Shuggr (shuggr.com).

FontParser

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’une police malveillante peut entraîner l’exécution arbitraire de code. Apple a connaissance de cette faille de sécurité.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-27930 : Google Project Zero.

FontParser

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’un fichier de polices malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème d’écriture hors limites a été résolu par une meilleure vérification des limites.

CVE-2020-27927 : Xingwei Lin de l’Ant Security Light-Year Lab.

Foundation

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure de lire des fichiers arbitraires.

Description : un problème de logique a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-10002 : James Hutchins.

ImageIO

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’une image malveillante peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème d’écriture hors limites a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-27912 : Xingwei Lin de l’Ant Security Light-Year Lab.

ImageIO

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : l’ouverture d’un fichier PDF malveillant peut entraîner l’arrêt inopiné d’applications ou l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème d’écriture hors limites a été résolu par une meilleure vérification des limites.

CVE-2020-9876 : Mickey Jin de Trend Micro.

Noyau

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

Description : un problème de logique provoquait une corruption de la mémoire. Celui-ci a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-27904 : Zuozhi Fan (@pattern_F_) de l’Ant Group Tianqiong Security Lab.

Noyau

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant bénéficiant d’une position privilégiée sur le réseau peut être en mesure d’injecter des données dans des connexions actives au sein d’un tunnel VPN.

Description : un problème de routage a été résolu par de meilleures restrictions.

CVE-2019-14899 : William J. Tolley, Beau Kujath et Jedidiah R. Crandall.

Noyau

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de divulguer le contenu de la mémoire du noyau. Apple a connaissance de cette faille de sécurité.

Description : un problème d’initialisation de la mémoire a été résolu.

CVE-2020-27950 : Google Project Zero.

Noyau

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de déterminer la structure de la mémoire du noyau.

Description : un problème de logique a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-9974 : Tommy Muir (@Muirey03).

Noyau

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges liés au noyau.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-10016 : Alex Helie.

Noyau

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges liés au noyau. Apple a connaissance de cette faille de sécurité.

Description : un problème de confusion liée aux types a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-27932 : Google Project Zero.

libxml2

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’un contenu web malveillant peut entraîner l’exécution de code.

Description : un problème d’utilisation de mémoire libérée a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2020-27917 : OSS-Fuzz.

libxml2

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant distant peut être en mesure de provoquer la fermeture inopinée d’une application ou l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de dépassement d’entier a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-27911 : OSS-Fuzz.

libxpc

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de quitter sa sandbox.

Description : un problème d’analyse de la gestion des chemins d’accès aux répertoires a été résolu par une meilleure validation des chemins d’accès.

CVE-2020-10014 : Zhipeng Huo (@R3dF09) du Tencent Security Xuanwu Lab.

Création d’historiques

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant local peut être en mesure d’augmenter ses privilèges.

Description : un problème de gestion des chemins a été résolu par une meilleure validation.

CVE-2020-10010 : Tommy Muir (@Muirey03).

Mail

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant distant peut être en mesure de modifier l’état d’une application de manière inattendue.

Description : ce problème a été résolu par la réalisation de meilleures vérifications.

CVE-2020-9941 : Fabian Ising et Damian Poddebniak de la FH Münster University of Applied Sciences.

Messages

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure d’accéder aux messages supprimés d’un utilisateur.

Description : ce problème a été résolu par une meilleure suppression.

CVE-2020-9988 : William Breuer des Pays-Bas.

CVE-2020-9989 : von Brunn Media.

E/S du modèle

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’un fichier USD malveillant peut entraîner l’arrêt inopiné d’applications ou l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de lecture hors limites a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-13524 : Aleksandar Nikolic de Cisco Talos.

E/S du modèle

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : l’ouverture d’un fichier malveillant peut entraîner l’arrêt inopiné d’applications ou l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de logique a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-10004 : Aleksandar Nikolic de Cisco Talos.

NetworkExtension

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure d’augmenter les privilèges.

Description : un problème d’utilisation de mémoire libérée a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2020-9996 : Zhiwei Yuan de la Trend Micro iCore Team, et Junzhi Lu et Mickey Jin de Trend Micro.

NSRemoteView

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure d’afficher des fichiers auxquels elle n’a pas accès.

Description : un problème existait au niveau de la gestion des instantanés. Celui-ci a été résolu par l’application d’une meilleure logique avec les autorisations.

CVE-2020-27900 : Thijs Alkemade de Computest Research Division.

PCRE

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : PCRE présentait plusieurs problèmes.

Description : plusieurs problèmes ont été résolus par la mise à jour vers la version 8.44.

CVE-2019-20838

CVE-2020-14155

Gestion de l’alimentation

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de déterminer la structure de la mémoire du noyau.

Description : un problème de logique a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-10007 : singi@theori en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro.

python

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : les cookies associés à une origine peuvent être transférés vers une autre.

Description : plusieurs problèmes ont été résolus par l’application d’une meilleure logique.

CVE-2020-27896 : un chercheur anonyme.

Coup d’œil

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de déterminer l’existence de fichiers sur l’ordinateur.

Description : le problème a été résolu par une meilleure gestion des caches d’icône.

CVE-2020-9963 : Csaba Fitzl (@theevilbit) d’Offensive Security.

Coup d’œil

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement d’un document malveillant peut entraîner une attaque par injection de code indirect.

Description : un problème d’accès a été résolu par l’application de meilleures restrictions d’accès.

CVE-2020-10012 : Heige de la KnownSec 404 Team (https://www.knownsec.com/) et Bo Qu de Palo Alto Networks (https://www.paloaltonetworks.com/).

Ruby

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant distant peut être en mesure de modifier le système de fichiers.

Description : un problème de gestion des chemins a été résolu par une meilleure validation.

CVE-2020-27896 : un chercheur anonyme.

Ruby

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : lors de l’analyse de certains documents JSON, le gem JSON peut être forcé à créer des objets arbitraires sur le système cible.

Description : ce problème a été résolu par la réalisation de meilleures vérifications.

CVE-2020-10663 : Jeremy Evans.

Safari

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : la consultation d’un site web malveillant peut entraîner une utilisation détournée de la barre d’adresse.

Description : un problème d’usurpation existait au niveau de la gestion des URL. Celui-ci a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2020-9945 : Narendra Bhati de Suma Soft Pvt. Ltd. (@Imnarendrabhati) à Pune en Inde.

Safari

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure de déterminer les onglets qu’un utilisateur a ouverts dans Safari.

Description : un problème de validation se produisait au cours de la vérification des droits. Celui-ci a été résolu par une meilleure validation des droits.

CVE-2020-9977 : Josh Parnham (@joshparnham).

Safari

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : la consultation d’un site web malveillant peut entraîner une utilisation détournée de la barre d’adresse.

Description : un problème d’incohérence de l’interface utilisateur a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-9942 : un chercheur anonyme, Rahul D. Kankrale (servicenger.com), Rayyan Bijoora (@Bijoora) de la division « PAF Chapter » de la City School de Karachi, Ruilin Yang du Tencent Security Xuanwu Lab, YoKo Kho (@YoKoAcc) de PT Telekomunikasi Indonesia (Persero) Tbk et Zhiyang Zeng (@Wester) de l’OPPO ZIWU Security Lab.

Sandbox

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un utilisateur local peut être en mesure de divulguer des données utilisateur sensibles.

Description : un problème d’accès a été résolu par l’application de restrictions supplémentaires au niveau de la sandbox.

CVE-2020-9969 : Wojciech Reguła de SecuRing (wojciechregula.blog).

SQLite

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant distant peut être à l’origine d’un déni de service.

Description : ce problème a été résolu par la réalisation de meilleures vérifications.

CVE-2020-9991

SQLite

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant distant peut être en mesure de divulguer le contenu de la mémoire.

Description : un problème de divulgation d’informations a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-9849

SQLite

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : SQLite présentait plusieurs problèmes.

Description : plusieurs problèmes ont été résolus par la mise à jour de SQLite vers la version 3.32.3.

CVE-2020-15358

SQLite

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une requête SQL malveillante peut entraîner la corruption de données.

Description : ce problème a été résolu par la réalisation de meilleures vérifications.

CVE-2020-13631

SQLite

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant distant peut être à l’origine d’un déni de service.

Description : ce problème a été résolu par la réalisation de meilleures vérifications.

CVE-2020-13434

CVE-2020-13435

CVE-2020-9991

SQLite

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant distant peut être en mesure de provoquer l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-13630

Préférences Système

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un processus sandboxé peut contourner les restrictions en matière de sandboxing.

Description : un problème de logique a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-10009 : Thijs Alkemade de Computest Research Division.

WebKit

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : le traitement de contenu web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème d’utilisation de mémoire libérée a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2020-27918 : un chercheur anonyme.

Wi-Fi

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : un attaquant peut être en mesure de contourner la fonctionnalité Managed Frame Protection.

Description : un problème de déni de service a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2020-27898 : Stephan Marais de l’université de Johannesbourg.

Xsan

Disponible pour : Mac Pro (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Air (2013 et modèles ultérieurs), MacBook Pro (fin 2013 et modèles ultérieurs), Mac mini (2014 et modèles ultérieurs), iMac (2014 et modèles ultérieurs), MacBook (2015 et modèles ultérieurs) et iMac Pro (tous les modèles).

Conséquence : une application malveillante peut être en mesure d’accéder à des fichiers restreints.

Description : ce problème a été résolu par la mise en place d’autorisations améliorées.

CVE-2020-10006 : Wojciech Reguła (@_r3ggi) de SecuRing.

Remerciements supplémentaires

Audio

Nous tenons à remercier JunDong Xie et Xingwei Lin de l’Ant-financial Light-Year Security Lab, ainsi qu’un chercheur anonyme, pour leur aide.

Bluetooth

Nous tenons à remercier Dennis Heinze (@ttdennis) du Secure Mobile Networking Lab de l’université de technologie de Darmstadt pour son aide.

Clang

Nous tenons à remercier Brandon Azad de Google Project Zero pour son aide.

Core Location

Nous tenons à remercier Yiğit Can Yılmaz (@yilmazcanyigit) pour son aide.

Utilitaire d’annuaire

Nous tenons à remercier Wojciech Reguła (@_r3ggi) de SecuRing pour son aide.

iAP

Nous tenons à remercier Andy Davis du NCC Group pour son aide.

Noyau

Nous tenons à remercier Brandon Azad de Google Project Zero et Stephen Röttger de Google pour leur aide.

Fenêtre d’ouverture de session

Nous tenons à remercier Rob Morton de Leidos pour son aide.

Stockage de photos

Nous tenons à remercier Paulos Yibelo de LimeHats pour son aide.

Coup d’œil

Nous tenons à remercier Csaba Fitzl (@theevilbit) et Wojciech Reguła de SecuRing pour leur aide.

Safari

Nous tenons à remercier Gabriel Corona, ainsi que Narendra Bhati de Suma Soft Pvt. Ltd. (@Imnarendrabhati) à Pune en Inde, pour leur aide.

Sécurité

Nous tenons à remercier Christian Starkjohann d’Objective Development Software GmbH pour son aide.

Préférences Système

Nous tenons à remercier Csaba Fitzl (@theevilbit) d’Offensive Security pour son aide.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu responsable de problèmes liés à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web tiers ni l’exactitude des informations que ce dernier propose. Contactez le fournisseur pour plus d’informations.

Date de publication: