Réinitialisation d’Open Directory sur macOS Server avec la ligne de commande

Si votre DNS n’est pas correctement configuré, vous pouvez utiliser des commandes dans Terminal pour supprimer un maître ou une réplique Open Directory.

Suppression des données Open Directory

Si vous ne pouvez pas utiliser Server pour supprimer un maître ou une réplique Open Directory (OD), utilisez Terminal. Vous pouvez supprimer toutes les données du serveur liées à OD, notamment les utilisateurs et les groupes.

Ceci ne supprimera pas les données d’autres services qui utilisent ces utilisateurs et groupes. Toutefois, ces dernières deviennent inaccessibles même si vous utilisez le même nom pour créer un nouvel utilisateur. En effet, les données sont associées à l’identificateur global unique (GUID) d’un utilisateur. 

Lorsque vous configurez un utilisateur, un nouveau GUID est généré. Si vous souhaitez que des utilisateurs puissent accéder à ces données, exportez les utilisateurs et les groupes avant de supprimer votre OD. Utilisez les paramètres d’exportation par défaut pour inclure les GUID.

Avant de suivre ces étapes, assurez-vous d’avoir une sauvegarde complète des données de votre serveur :

  1. Fermez l’app Server.
  2. Saisissez cette commande dans Terminal :
    sudo slapconfig -destroyldapserver
  3. Redémarrez l’ordinateur.

Si vous ne pouvez pas réparer la structure d’Open Directory, répétez ces étapes pour chaque réplique. Après avoir effectué ces étapes, Open Directory est désactivé. Vous pouvez utiliser l’app Server pour le configurer à nouveau.

Date de publication: