Gestion des mises à jour de macOS via la gestion des appareils mobiles (MDM)

Si vous êtes l’administrateur système de votre organisation, vous pouvez gérer les mises à jour de votre déploiement Mac.

macOS Big Sur introduit de nouvelles façons de gérer les mises à jour de macOS grâce à la MDM, qui remplacent les options des versions antérieures de macOS et proposent de nouvelles options offrant plus de contrôle aux administrateurs.

Sous macOS Catalina et versions antérieures, vous pouvez personnaliser l’URL de votre serveur de mise à jour logicielle pour contrôler les mises à jour proposées aux clients. Vous pouvez également utiliser la commande softwareupdate pour ignorer certaines mises à jour. Sous macOS Big Sur, ces méthodes sont remplacées par des restrictions de la solution MDM, qui vous permettent de retarder les mises à jour pendant 90 jours.

Vous pouvez toujours utiliser softwareupdate --ignore sur les clients macOS Catalina 10.15.7 et macOS Mojave 10.14.6 pour empêcher l’installation de macOS Big Sur, mais l’option --ignore n’est plus disponible sous macOS Big Sur.

Gérer le moment où les mises à jour sont disponibles

Pour configurer des mises à jour logicielles différées pour macOS avec la solution MDM, utilisez des Restrictions. Sous macOS Big Sur, vous pouvez également différer les mises à jour d’apps telles que Safari. Par défaut, les mises à jour sont différées de 30 jours lorsque ces options sont activées, et vous pouvez augmenter cette durée jusqu’à 90 jours. Vos clients macOS recevront automatiquement des mises à jour à l’expiration du délai. Pour plus d’informations sur les expirations de délai pour les mises à jour Apple, consultez la documentation traitant des réglages de la gestion des appareils mobiles.

Installer les mises à jour à la demande

Si vous devez déployer des mises à jour lors d’une période de délai, les commandes de la solution MDM vous permettent de télécharger et d’installer des mises à jour spécifiques à la demande sans modifier les réglages en cours. macOS Big Sur comporte de nouvelles options pour vous offrir encore plus de contrôle sur les actions d’installation.

Vous pouvez utiliser les commandes de la solution MDM pour demander aux clients macOS de télécharger les mises à jour en arrière-plan, pour installer les mises à jour déjà téléchargées ou pour envoyer une instruction par défaut qui permet au client de prendre les mesures appropriées en fonction de son état actuel.

Pour les clients macOS Big Sur, les nouvelles commandes de la solution MDM permettent de demander aux clients de télécharger une mise à jour et d’informer dans l’App Store l’utilisateur lorsque la mise à jour est prête à être installée, ou simplement de télécharger la mise à jour et de l’installer ultérieurement. Si une mise à jour nécessite un redémarrage, vous pouvez utiliser une commande pour forcer un redémarrage de macOS sans intervention de l’utilisateur.

Si vous forcez un redémarrage, une perte de données peut se produire.

Gérer les réglages des clients

Vous pouvez gérer d’autres réglages des clients macOS à l’aide des données utiles de la Mise à jour de logiciels, ce qui vous permet de contrôler si les clients macOS recherchent et installent les mises à jour automatiquement, si un client parvient à installer une version préliminaire du logiciel, et plus encore. Ces données utiles vous permettent également de définir des options pour les clients et d’empêcher les utilisateurs finaux de modifier vos réglages.

Pour plus d’informations sur l’utilisation de l’un des réglages ou commandes de données utiles décrits, consultez la documentation du fournisseur de votre solution MDM.

Date de publication: