À propos des correctifs de sécurité d’iCloud pour Windows 6.2

Ce document décrit les correctifs de sécurité d’iCloud pour Windows 6.2.

À propos des mises à jour de sécurité Apple

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Les mises à jour récentes sont répertoriées sur la page Mises à jour de sécurité Apple.

Pour en savoir plus sur la sécurité, consultez la page consacrée à la sécurité des produits Apple. Vous pouvez chiffrer les communications avec Apple à l’aide de la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Les documents de sécurité Apple répertorient les vulnérabilités par référence CVE dans la mesure du possible.

iCloud pour Windows 6.2

Lancé le 28 mars 2017

Serveur des notifications Push Apple

Disponible pour : Windows 7 ou version ultérieure.

Conséquence : un attaquant profitant d’une position privilégiée sur le réseau peut traquer les activités d’un utilisateur.

Description : un certificat client a été envoyé au format texte. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion des certificats.

CVE-2017-2383 : Matthias Wachs et Quirin Scheitle de l’université technique de Munich (TUM)

libxslt

Disponible pour : Windows 7 ou version ultérieure.

Conséquence : libxslt présentait plusieurs vulnérabilités.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure gestion de celle-ci.

CVE-2017-5029 : Holger Fuhrmannek

WebKit

Disponible pour : Windows 7 ou version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure gestion de celle-ci.

CVE-2017-2463 : Kai Kang (4B5F5F4B) du Xuanwu Lab de Tencent (tencent.com) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

WebKit

Disponible pour : Windows 7 ou version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut extraire des données provenant d’origines multiples.

Description : la gestion des éléments présentait un problème de validation. Ce problème a été résolu par une meilleure validation.

CVE-2017-2479 : lokihardt de Google Project Zero

CVE-2017-2480 : lokihardt de Google Project Zero

CVE-2017-2493 : lokihardt de Google Project Zero

Entrée mise à jour le 24 avril 2017

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: