Logic Pro X : astuces relatives aux éditions de batterie à phase verrouillée

Découvrez comment utiliser le procédé d’édition Flex avec Logic Pro X, afin d’ajuster la synchronisation des pistes enregistrées. 

Grâce à ce procédé, adaptez la synchronisation des groupes de pistes de batterie, le tout en conservant la précision de phase entre les pistes.

Création d’un groupe

Commencez par créer un groupe pour les pistes de batterie. Il est recommandé de le faire avant d’enregistrer les pistes. Vous pouvez toutefois effectuer cette opération ultérieurement, si nécessaire. Créez le groupe avant de commencer à modifier les pistes de batterie. Procédez comme suit :

  1. Cliquez à l’intérieur du slot associé au groupe, dans l’une des tranches de console.

  2. Choisissez un nouveau groupe dans le menu déroulant.

  3. Le panneau Réglages de groupe s’affiche dans l’inspecteur. Activez les options Édition, Audio à phase verrouillée et Enregistrement. Attribuez un nom suffisamment descriptif au groupe.

  4. Fermez le panneau Réglages de groupe, puis, tout en appuyant sur la touche Option, cliquez sur le slot de chacune des autres tranches de console pour les assigner au groupe.

Enregistrement et édition

Enregistrez les pistes de batterie. Une fois cela fait, utilisez le procédé de comping rapide par glissement pour créer la meilleure prise composite possible. Effectuez d’autres éditions (vous pouvez, par exemple, copier des sections du morceau vers une autre).

Mise à niveau et fusion

Lorsque vous êtes satisfait du résultat, fusionnez les dossiers de prises et placez-les sur un seul niveau.

  1. Ouvrez le menu contextuel Dossier de prises, dans la partie supérieure gauche de l’un des dossiers.

  2. Choisissez Mettre sur un seul niveau et fusionner.

    Remarque : il est recommandé d’utiliser cette commande dans la mesure où l’édition à phase verrouillée nécessite que toutes les pistes du groupe profitent de la même position de départ, et soient exactement de la même longueur. Si toutes les régions et toutes les prises de chaque piste sont fusionnées en un seul fichier audio, il est moins probable que des différences soient notables. Par ailleurs, comme la détection des éléments transitoires par Logic repose sur les fichiers, vous devez ajuster ces éléments transitoires une seule fois pour chaque piste servant de référence Q.

Choix de pistes faisant office de référence Q

Identifiez les pistes devant servir de référence Q, et qui permettront de déterminer la quantification pour le groupe. D’ordinaire, les pistes correspondant à une caisse claire et à une grosse caisse sont utilisées comme pistes de référence. Si vous avez utilisé plusieurs microphones avec l’une ou l’autre de ces caisses, choisissez une piste pour chacun d’eux.

  1. Ouvrez l’une des pistes que vous souhaitez utiliser comme piste de référence dans la fenêtre Éditeur de fichier audio, puis choisissez Fichier audio > Détecter les éléments transitoires.
  2. Une fois que Logic a analysé le fichier, vérifiez les éléments transitoires dans la fenêtre Éditeur de fichier audio pour vous assurer qu’ils sont correctement positionnés. Utilisez les boutons « + » et « - » pour ajouter ou retirer des éléments transitoires, déplacer les éléments transitoires ne se trouvant pas au bon endroit, ou ajouter ou supprimer manuellement des éléments transitoires à l’aide des outils Crayon ou Gomme.
  3. Répétez ces étapes avec tous les autres fichiers que vous souhaitez utiliser en tant que référence Q.
    Remarque : il n’est pas nécessaire d’ajuster les éléments transitoires pour les autres pistes du groupe. En effet, leur synchronisation est ajustée en fonction des éléments transitoires se trouvant dans les pistes utilisées en tant que référence Q.
  4. Dans l’en-tête de la fenêtre Piste, activez le bouton Référence Q correspondant aux pistes à utiliser en tant que référence pour la synchronisation.

    Remarque : si vous souhaitez revenir ultérieurement à la fenêtre Éditeur de fichier audio pour ajuster des éléments transitoires, il est important de désactiver au préalable les boutons Référence Q de toutes les pistes du groupe. Dans le cas contraire, les modifications ne seraient pas prises en compte.

  5. Dans l’inspecteur correspondant à l’une des pistes, cliquez sur le menu déroulant Flex, puis choisissez le mode approprié. Avec les batteries, le mode Découpage est généralement recommandé. Il est toutefois possible d’utiliser les autres. Le mode Flex est affecté à toutes les pistes du groupe.


Activation de la vue Flex dans la section Pistes

  1. Dans la section Pistes, cliquez sur le menu local Édition.
  2. Choisissez Afficher Flex Pitch/Time.

Application des ajustements de synchronisation

Procédez aux ajustements nécessaires. Vous pouvez, par exemple, appliquer la quantification aux pistes, insérer manuellement des marqueurs Flex, ou faire glisser des données audio dans les pistes de référence jusqu’à la position souhaitée.

Lorsque vous appliquez la quantification, il est possible que certains éléments transitoires ne soient pas associés aux emplacements appropriés. Si vous choisissez une valeur de quantification correspondant à une croche, il est notamment possible qu’à certains endroits (ne comprenant aucun élément transitoire au niveau de la grille), une double croche intermédiaire soit déplacée jusqu’à la croche la plus proche. Pour éviter cela, définissez une valeur Q-Échelle appropriée dans les paramètres de région liés :

  1. Cliquez sur le triangle d’expansion Quantification avancée, situé en bas de la section des paramètres de région.
  2. Cliquez sur les flèches dirigées vers le haut ou vers le bas pour accéder au paramètre désiré.
  3. Choisissez une valeur relativement courte, comme 1/24 ou 1/32. Effectuez des tests jusqu’à obtenir le résultat souhaité.

Remarque : la valeur Q-Échelle permet d’appliquer la quantification uniquement à certains éléments transitoires. Par exemple, si vous optez pour une valeur de 1/32, tout élément transitoire situé au-delà d’une triple croche de la grille de quantification choisie n’est pas concerné.

Date de publication: