À propos des correctifs de sécurité d’iCloud pour Windows 7.7

Ce document décrit les correctifs de sécurité d’iCloud pour Windows 7.7.

À propos des mises à jour de sécurité Apple

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Les mises à jour récentes sont répertoriées sur la page Mises à jour de sécurité Apple.

Pour obtenir plus d’informations en matière de sécurité, consultez la page consacrée à la sécurité des produits Apple. Vous pouvez chiffrer les communications avec Apple à l’aide de la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Les documents de sécurité Apple répertorient les vulnérabilités par référence CVE dans la mesure du possible.

iCloud pour Windows 7.7

Publié le 8 octobre 2018

CFNetwork

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : une application peut être en mesure d’exécuter du code arbitraire avec des privilèges système.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2018-4126 : Bruno Keith (@bkth_) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

Entrée ajoutée le 30 octobre 2018

CoreFoundation

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : il est possible qu’une application profite de privilèges élevés.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2018-4414 : centre national de cybersécurité du Royaume-Uni (NCSC)

Entrée ajoutée le 30 octobre 2018

CoreFoundation

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : une application malveillante peut permettre l’augmentation des privilèges.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure validation des entrées.

CVE-2018-4412 : centre national de cybersécurité du Royaume-Uni (NCSC)

Entrée ajoutée le 30 octobre 2018

CoreText

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un fichier texte malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème d’utilisation de mémoire libérée a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2018-4347 : un chercheur anonyme

Entrée ajoutée le 30 octobre 2018

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : une interaction inattendue provoque une erreur ASSERT.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure validation.

CVE-2018-4191 : découvert par OSS-Fuzz

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : SecurityErrors d’origines multiples comprenant l’origine du cadre accédé

Description : le problème a été résolu en supprimant les informations de l’origine.

CVE-2018-4311 : Erling Alf Ellingsen (@steike)

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu Web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème de corruption de la mémoire a été résolu par une meilleure gestion des états.

CVE-2018-4316 : crixer, Hanming Zhang (@4shitak4) de la Qihoo 360 Vulcan Team

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : plusieurs problèmes de corruption de la mémoire ont été résolus par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2018-4299 : Samuel Groβ (saelo) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

CVE-2018-4323 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2018-4328 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2018-4358 : équipe @phoenhex (@bkth_ @5aelo @_niklasb) en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

CVE-2018-4359 : Samuel Groß (@5aelo)

CVE-2018-4360 : William Bowling (@wcbowling)

Entrée mise à jour le 24 octobre 2018

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : un site web malveillant peut provoquer un comportement d’origines multiples inattendu.

Description : un problème d’origines multiples existait au niveau des éléments « iframe ». Ce problème a été résolu par l’amélioration de la fonction de suivi des origines de sécurité.

CVE-2018-4319 : John Pettitt de Google

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : un site web malveillant peut être en mesure d’exécuter des scripts dans le contexte d’un autre site web.

Description : Safari présentait un problème de scriptage intersites. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des URL.

CVE-2018-4309 : un chercheur anonyme en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : le traitement d’un contenu web malveillant peut entraîner l’exécution arbitraire de code.

Description : un problème d’utilisation de mémoire libérée a été résolu par une meilleure gestion de la mémoire.

CVE-2018-4197 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2018-4306 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2018-4312 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2018-4314 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2018-4315 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2018-4317 : Ivan Fratric de Google Project Zero

CVE-2018-4318 : Ivan Fratric de Google Project Zero

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : un site web malveillant est susceptible d’extraire des données d’image provenant d’origines multiples.

Description : Safari présentait un problème de scriptage intersites. Ce problème a été résolu par une meilleure validation des URL.

CVE-2018-4345 : un chercheur anonyme

WebKit

Disponible pour : Windows 7 et version ultérieure.

Conséquence : une interaction inattendue provoque une erreur ASSERT.

Description : un problème de consommation de mémoire a été résolu par une meilleure gestion de cette dernière.

CVE-2018-4361 : découvert par OSS-Fuzz

Entrée mise à jour le 24 octobre 2018

Remerciements supplémentaires

SQLite

Nous souhaiterions remercier Andreas Kurtz (@aykay) de NESO Security Labs GmbH pour son aide.

WebKit

Nous tenons à remercier Cary Hartline, Hanming Zhang de la 360 Vulcan Team, Tencent Keen Security Lab en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de Trend Micro et Zach Malone de CA Technologies pour leur aide.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: