À propos des correctifs de sécurité de Safari 8.0.7, Safari 7.1.7 et Safari 6.2.7

Consultez cet article pour en savoir plus sur les correctifs de sécurité de Safari 8.0.7, Safari 7.1.7 et Safari 6.2.7.

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête approfondie n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Pour obtenir des informations supplémentaires sur la sécurité produit d’Apple, consultez le site Web Sécurité produit d’Apple.

Pour en savoir plus sur la clé PGP de sécurité produit d’Apple, consultez l’article Comment utiliser la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Des références CVE sont utilisées, le cas échéant, pour répertorier les vulnérabilités et fournir des informations supplémentaires.

Pour obtenir des informations sur les autres mises à jour de sécurité, consultez l’article Mises à jour de sécurité Apple.

Safari 8.0.7, Safari 7.1.7 et Safari 6.2.7

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Mountain Lion 10.8.5, OS X Mavericks 10.9.5 et OS X Yosemite 10.10.3.

    Conséquence : un site Web malveillant peut permettre l’accès aux bases de données WebSQL d’autres sites Web.

    Description : un problème existait au niveau de la vérification des autorisations dans le cadre du renommage des tables WebSQL. Ceci pouvait permettre à un site Web malveillant d’accéder aux bases de données WebSQL appartenant à d’autres sites Web. Ce problème a été résolu par une vérification améliorée des autorisations.

    Référence CVE

    CVE-2015-3727 : Peter Rutenbar en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

  • Chargement de page WebKit

    Disponible pour : OS X Mountain Lion 10.8.5, OS X Mavericks 10.9.5 et OS X Yosemite 10.10.3.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut conduire à la prise de contrôle d’un compte.

    Description : un problème, au cours duquel Safari conservait l’en-tête de requête en cas de redirections au niveau d’origines multiples, permettait à des sites Web malveillants d’ignorer les protections CSRF. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion des redirections.

    Référence CVE

    CVE-2015-3658 : Brad Hill de Facebook.

  • PDF WebKit

    Disponible pour : OS X Mountain Lion 10.8.5, OS X Mavericks 10.9.5 et OS X Yosemite 10.10.3.

    Conséquence : le fait de cliquer sur un lien malveillant, dans un fichier PDF intégré à une page Web, peut entraîner la subtilisation de cookies ou la divulgation d’informations utilisateur.

    Description : un problème, existant au niveau des liens inclus à des fichiers PDF, pouvait entraîner l’exécution de JavaScript sur une page Web. Ce problème a été résolu par la limitation de la prise en charge des liens JavaScript.

    Référence CVE

    CVE-2015-3660 : Apple.

  • Stockage WebKit

    Disponible pour : OS X Mountain Lion 10.8.5, OS X Mavericks 10.9.5 et OS X Yosemite 10.10.3.

    Conséquence : la consultation d’une page Web malveillante peut entraîner la fermeture inopinée d’une application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un problème de comparaison insuffisante, existant au niveau de l’autorisateur SQLite, entraînait l’exécution de fonctions SQL arbitraires. Ce problème a été résolu par une vérification améliorée des autorisations.

    Référence CVE

    CVE-2015-3659 : Peter Rutenbar en collaboration avec le programme Zero Day Initiative d’HP.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication:Fri Jul 24 23:30:46 GMT 2015