À propos des correctifs de sécurité de Safari 6

Ce document décrit les correctifs de sécurité de Safari 6.

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête approfondie n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Pour obtenir des informations supplémentaires sur la sécurité produit d’Apple, consultez le site Web Sécurité produit d’Apple.

Pour en savoir plus sur la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple, consultez l’article Comment utiliser la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Des références CVE sont utilisées, le cas échéant, pour répertorier les vulnérabilités et fournir des informations supplémentaires.

Pour obtenir des informations sur les autres mises à jour de sécurité, consultez l’article Mises à jour de sécurité Apple.

Safari 6.0

  • Safari

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner une attaque de scriptage intersites.

    Description : la gestion des URL de type feed:// présentait un problème de scriptage intersites. Les URL de type feed:// ne sont plus prises en charge dans cette mise à jour.

    Référence CVE

    CVE-2012-0678 : Masato Kinugawa.

  • Safari

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner l’envoi de fichiers du système de l’utilisateur vers un serveur distant.

    Description : la gestion des URL de type feed:// présentait un problème de contrôle d’accès. Les URL de type feed:// ne sont plus prises en charge dans cette mise à jour.

    Référence CVE

    CVE-2012-0679 : Aaron Sigel de vtty.com.

  • Safari

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : les mots de passe peuvent être renseignés automatiquement, même si la fonctionnalité de remplissage automatique est désactivée sur le site.

    Description : les mots de passe étaient renseignés automatiquement, alors que l’attribut de remplissage automatique était défini sur « off ». Cette mise à jour permet de remédier au problème via une gestion améliorée de l’attribut de remplissage automatique.

    Référence CVE

    CVE-2012-0680 : Dan Poltawski de Moodle.

  • Téléchargements Safari

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : l’ouverture de fichiers malveillants, sur certains sites Web, peut entraîner une attaque de scriptage intersites.

    Description : un problème existait au niveau de la prise en charge de la valeur « attachment » pour l’en-tête de disposition de contenu HTTP de Safari. Cet en-tête est utilisé par de nombreux sites Web pour proposer des fichiers téléchargés par des tiers, tels que des pièces jointes incluses dans des applications de messagerie Web. Les scripts présents dans des fichiers proposés avec cet en-tête peuvent s’exécuter comme si le fichier avait été proposé en ligne, avec accès complet à d’autres ressources du serveur d’origine. Ce problème est résolu par le téléchargement de ressources hébergées avec cet en-tête, plutôt que leur affichage.

    Référence CVE

    CVE-2011-3426 : Mickey Shkatov de laplinker.com, Kyle Osborn, Hidetake Jo de Microsoft and Microsoft Vulnerability Research (MSVR).

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : WebKit présentait plusieurs problèmes de corruption de la mémoire. Ces problèmes sont résolus par une meilleure gestion de la mémoire.

    Référence CVE

    CVE-2011-3016 : miaubiz.

    CVE-2011-3021 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3027 : miaubiz.

    CVE-2011-3032 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3034 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3035 : wushi de team509 en collaboration avec iDefense VCP, Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3036 : miaubiz.

    CVE-2011-3037 : miaubiz.

    CVE-2011-3038 : miaubiz.

    CVE-2011-3039 : miaubiz.

    CVE-2011-3040 : miaubiz.

    CVE-2011-3041 : miaubiz.

    CVE-2011-3042 : miaubiz.

    CVE-2011-3043 : miaubiz.

    CVE-2011-3044 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3050 : miaubiz.

    CVE-2011-3053 : miaubiz.

    CVE-2011-3059 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3060 : miaubiz.

    CVE-2011-3064 : Atte Kettunen d’OUSPG.

    CVE-2011-3068 : miaubiz.

    CVE-2011-3069 : miaubiz.

    CVE-2011-3071 : pa_kt en collaboration avec Zero Day Initiative d’HP.

    CVE-2011-3073 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3074 : Slawomir Blazek.

    CVE-2011-3075 : miaubiz.

    CVE-2011-3076 : miaubiz.

    CVE-2011-3078 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2011-3081 : miaubiz.

    CVE-2011-3086 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3089 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome, miaubiz.

    CVE-2011-3090 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3913 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3924 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3926 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3958 : miaubiz.

    CVE-2011-3966 : Aki Helin d’OUSPG.

    CVE-2011-3968 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3969 : Arthur Gerkis.

    CVE-2011-3971 : Arthur Gerkis.

    CVE-2012-0682 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-0683 : Dave Mandelin de Mozilla.

    CVE-2012-1520 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer, Jose A. Vazquez de spa-s3c.blogspot.com en collaboration avec iDefense VCP.

    CVE-2012-1521 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome, Jose A. Vazquez de spa-s3c.blogspot.com en collaboration avec iDefense VCP.

    CVE-2012-3589 : Dave Mandelin de Mozilla.

    CVE-2012-3590 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3591 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3592 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3593 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3594 : miaubiz.

    CVE-2012-3595 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3596 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3597 : Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3599 : Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3600 : David Levin de la communauté de développement de Chromium.

    CVE-2012-3603 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3604 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3605 : Cris Neckar de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3608 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3609 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3610 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3611 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3615 : Stephen Chenney de la communauté de développement de Chromium.

    CVE-2012-3618 : Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3620 : Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3625 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3626 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3627 : Skylined et Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3628 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3629 : Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3630 : Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3631 : Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3633 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3634 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3635 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3636 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3637 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3638 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3639 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3640 : miaubiz.

    CVE-2012-3641 : Slawomir Blazek.

    CVE-2012-3642 : miaubiz.

    CVE-2012-3644 : miaubiz.

    CVE-2012-3645 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3646 : Julien Chaffraix de la communauté de développement de Chromium, Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3653 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3655 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3656 : Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3661 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3663 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3664 : Thomas Sepez de la communauté de développement de Chromium.

    CVE-2012-3665 : Martin Barbella de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer.

    CVE-2012-3666 : Apple.

    CVE-2012-3667 : Trevor Squires de propaneapp.com.

    CVE-2012-3668 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3669 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3670 : Abhishek Arya de l’équipe de sécurité de Google Chrome à l’aide d’AddressSanitizer, Arthur Gerkis.

    CVE-2012-3674 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3678 : sécurité produit d’Apple.

    CVE-2012-3679 : Chris Leary de Mozilla.

    CVE-2012-3680 : Skylined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3681 : Apple.

    CVE-2012-3682 : Adam Barth de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2012-3683 : wushi de team509 travaillant avec iDefense VCP.

    CVE-2012-3686 : Robin Cao de Torch Mobile (Pékin).

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : le fait de glisser-déposer un texte sélectionné sur une page Web peut conduire à une divulgation d’informations intersites.

    Description : la gestion du glisser-déposer présentait un problème d’origines multiples. Ce problème est résolu par un meilleur suivi de l’origine.

    Référence CVE

    CVE-2012-3689 : David Bloom de Cue.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : le fait de glisser-déposer un texte sélectionné sur une page Web peut entraîner l’envoi de fichiers du système de l’utilisateur vers un serveur distant.

    Description : la gestion du glisser-déposer présentait un problème de contrôle d’accès. Ce problème est résolu par un meilleur suivi de l’origine.

    Référence CVE

    CVE-2012-3690 : David Bloom de Cue.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner la divulgation d’informations intersites.

    Description : un problème lié à des origines multiples existait au niveau de la gestion des valeurs de propriétés CSS. Ce problème est résolu par un meilleur suivi de l’origine.

    Référence CVE

    CVE-2012-3691 : Apple.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : un site Web malveillant peut remplacer les contenus d’un iframe sur un autre site.

    Description : un problème lié à des origines multiples existait au niveau de la gestion des iframes dans des fenêtres contextuelles. Ce problème est résolu par un meilleur suivi de l’origine.

    Référence CVE

    CVE-2011-3067 : Sergey Glazunov.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner la divulgation d’informations intersites.

    Description : un problème lié à des origines multiples existait au niveau de la gestion des iframes et des identificateurs de fragment. Ce problème est résolu par un meilleur suivi de l’origine.

    Référence CVE

    CVE-2012-2815 : Elie Bursztein, Baptiste Gourdin, Gustav Rydstedt et Dan Boneh du Laboratoire de sécurité de l’Université de Stanford.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : des caractères semblables dans une URL peuvent être utilisés pour usurper un site Web.

    Description : la prise en charge des noms internationaux de domaines (IDN) et les polices Unicode intégrées à Safari pouvaient permettre de créer une URL contenant des caractères semblables. Ceux-ci pouvaient avoir été utilisés sur un site Web malveillant pour diriger l’utilisateur vers un faux site qui apparaissait visuellement comme un domaine légitime. Ce problème est résolu par l’ajout des caractères semblables connus à la liste de WebKit. Les caractères semblables apparaissent en syntaxe Punycode dans la barre d’adresse.

    Référence CVE

    CVE-2012-3693 : Matt Cooley de Symantec.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : le fait de glisser-déposer un fichier dans Safari peut révéler le chemin d’accès du système de fichiers au site Web.

    Description : la gestion des fichiers glissés-déposés présentait un problème de divulgation d’informations. Ce problème est résolu par une meilleure gestion des fichiers glissés-déposés.

    Référence CVE

    CVE-2012-3694 : Daniel Cheng de Google, Aaron Sigel de vtty.com.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner une attaque de scriptage intersites.

    Description : un problème de mise en forme canonique existait au niveau de la gestion des URL. Ce problème peut conduire à un scriptage intersites sur des sites utilisant la propriété location.href. Ce problème est résolu par une meilleure canonicalisation des URL.

    Référence CVE

    CVE-2012-3695 : Masato Kinugawa.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut conduire à une division de la requête HTTP.

    Description : un problème d’injection de l’en-tête HTTP existait au niveau de la gestion des WebSockets. Ce problème est résolu par un nettoyage amélioré des URL WebSockets.

    Référence CVE

    CVE-2012-3696 : David Belcher de l’équipe de réponse aux incidents de BlackBerry.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et OS X Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : un site Web malveillant peut usurper la valeur dans la barre d’adresse URL.

    Description : un problème de gestion de l’état existait au niveau de la gestion de l’historique de session. Les navigations vers un fragment de la page actuelle pouvaient entraîner l’affichage, par Safari, d’informations incorrectes dans la barre d’adresse URL. Ce problème est résolu par un meilleur suivi de l’état de la session.

    Référence CVE

    CVE-2011-2845 : Jordi Chancel.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : un pirate peut être en mesure de contourner la sandbox et d’accéder à tout fichier auquel l’utilisateur actuel a accès.

    Description : la gestion des URL de fichiers présentait un problème de contrôle d’accès. Un pirate en mesure de procéder à l’exécution de code au sein de Safari WebProcess pouvait contourner la sandbox, et ainsi accéder à tout fichier auquel l’utilisateur employant Safari a accès. Le problème est résolu par une meilleure gestion des URL de fichiers.

    Référence CVE

    CVE-2012-3697 : Aaron Sigel de vtty.com.

  • WebKit

    Disponible pour : OS X Lion 10.7.4 et Lion Server 10.7.4.

    Conséquence : la consultation d’un site malveillant peut conduire à la divulgation des contenus de la mémoire.

    Description : un problème d’accès à la mémoire non initialisée existait au niveau de la gestion des images SVG. Le problème est résolu par une meilleure initialisation de la mémoire.

    Référence CVE

    CVE-2012-3650 : Apple.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Dernière modification:
Avez-vous trouvé cet article utile ?

Informations supplémentaires relatives à l’assistance produit

France (Français)