Restauration de macOS Server à partir d’une sauvegarde Time Machine

Obtenez plus d’informations sur la restauration de macOS Server à partir d’une sauvegarde Time Machine locale.

Sous macOS Server, les données de service peuvent être stockées sur un volume autre que celui de démarrage. Les étapes à suivre pour effectuer une restauration à partir d’une sauvegarde Time Machine dépendent de l’emplacement de stockage de vos données : sur le volume de démarrage ou sur un volume qui n’est pas un volume de démarrage.

 Lors de la restauration, effectuez une restauration à partir d’une sauvegarde Time Machine locale. Si vous essayez d’effectuer une restauration à partir d’une sauvegarde Time Machine située sur un réseau, tous les réglages ne seront pas correctement restaurés.

Si les données de service se trouvent sur le volume de démarrage ou si le volume de démarrage uniquement est restauré

  1. Assurez-vous que le disque contenant la sauvegarde Time Machine est connecté.
  2. Démarrez votre serveur à l’aide de la fonctionnalité de récupération de macOS. Vous pouvez utiliser un disque dur interne de récupération, la récupération Internet ou la partition de récupération de votre sauvegarde Time Machine.
  3. Sélectionnez Restaurer à partir d’une sauvegarde Time Machine et suivez les instructions qui s’affichent à l’écran pour restaurer le volume.

Si vous avez utilisé le service Mail avant la restauration, désactivez-le puis réactivez-le dans l’app Server. 

Si les données de service se trouvent sur un volume qui n’est pas un volume de démarrage, ou si les deux volumes doivent être restaurés

Les étapes suivantes s’appliquent si le volume qui n’est pas un volume de démarrage est restauré, ou si les deux volumes doivent être restaurés sous Lion Server 10.7.3 et version ultérieure, y compris macOS Server.

  1. Assurez-vous que le disque contenant la sauvegarde Time Machine est connecté.
  2. Démarrez votre serveur à l’aide de la fonctionnalité de récupération de macOS. Vous pouvez utiliser un disque dur interne de récupération, la récupération Internet ou la partition de récupération de votre sauvegarde Time Machine.
  3. Ouvrez Utilitaire de disque, puis cliquez sur Continuer.
  4. Si votre disque Time Machine n’est pas chiffré, passez à l’étape 7.
  5. Cliquez tout en maintenant la touche Contrôle enfoncée ou cliquez avec le bouton droit de la souris sur le volume Time Machine, puis sélectionnez Déchiffrer.
  6. Saisissez le mot de passe du volume et cliquez sur OK.
  7. Créez un nouveau volume de données de service (ou assurez-vous de disposer d’un tel volume) disposant de suffisamment d’espace disque pour stocker vos anciennes données et dont le nom est identique à celui de votre ancien volume de données de service. Par exemple, si vos données de service étaient stockées sur un volume de 500 Go appelé « DataHD », assurez-vous de disposer d’un nouveau volume appelé « DataHD » dont la taille est de 500 Go minimum.
  8. Fermez Utilitaire de disque.
  9. Dans le menu Utilitaires, choisissez Terminal.
  10. Saisissez la commande suivante sur une seule ligne. Remplacez Time Machine Backup Disk par le nom de votre disque de sauvegarde Time Machine, servername par le nom de votre serveur et Startup Volume Name par le nom de votre ancien volume de démarrage.
    cd /Volumes/Time Machine Backup Disk/Backups.backupdb/servername/Latest/Startup Volume Name/
    
  11. Saisissez la commande suivante sur une seule ligne. Remplacez Service Data Volume par le nom d’origine (et futur) de votre volume de données de service d’origine.
    ./usr/bin/tmutil restore -v ../Service Data Volume/* /Volumes/Service Data Volume
    
  12. Quittez Terminal.
  13. Si vous devez également restaurer le volume de démarrage, sélectionnez Restaurer à partir d’une sauvegarde Time Machine et suivez les instructions qui s’affichent à l’écran.

Informations supplémentaires

Time Machine est le service de sauvegarde native de macOS Server. macOS Server comprend également la fonction ServerBackup, qui fonctionne avec Time Machine. La fonction ServerBackup effectue des sauvegardes quotidiennes d’Open Directory (si celui-ci est activé). Ces sauvegardes quotidiennes sont comprises dans la sauvegarde Time Machine de Server. La fonction ServerBackup procède également à la restauration des services de serveur lors du premier démarrage suivant la restauration d’un serveur. Elle permet également de restaurer les services de serveur et les bases de données après le démarrage du serveur.

Date de publication: Mon Jul 23 17:16:47 GMT 2018