À propos des correctifs de sécurité de la mie à jour iOS 4.3

Ce document décrit les correctifs de sécurité de la mise à jour iOS 4.3.

Ce document décrit les correctifs de sécurité d’iOS 4.3, pouvant être téléchargés et installés via iTunes.

Dans un souci de protection de ses clients, Apple s’interdit de divulguer, d’aborder ou de confirmer l’existence de failles de sécurité tant qu’une enquête approfondie n’a pas été effectuée et que des correctifs ou mises à jour ne sont pas disponibles. Pour obtenir des informations supplémentaires sur la sécurité produit d’Apple, consultez le site Web Sécurité produit d’Apple.

Pour en savoir plus sur la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple, consultez l’article Comment utiliser la clé PGP du groupe de sécurité produit d’Apple.

Des références CVE sont utilisées, le cas échéant, pour répertorier les vulnérabilités et fournir des informations supplémentaires.

Pour obtenir des informations sur les autres mises à jour de sécurité, consultez l’article Mises à jour de sécurité Apple.

iOS 4.3

  • CoreGraphics

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : plusieurs vulnérabilités existent dans FreeType.

    Description : plusieurs vulnérabilités existaient dans FreeType, la plus grave pouvant entraîner l’exécution arbitraire de code lors du traitement d’une police malveillante. Ces problèmes sont résolus par la mise à jour de FreeType vers la version 2.4.3. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site Web de FreeType à l’adresse http://www.freetype.org/.

    Référence CVE

    CVE-2010-3855

  • ImageIO

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : l’affichage d’une image TIFF malveillante peut entraîner un blocage inattendu des applications ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : la gestion par libTIFF des images TIFF encodées en JPEG présentait un dépassement de la mémoire tampon. L’affichage d’une image TIFF malveillante peut entraîner un blocage inattendu des applications ou l’exécution arbitraire de code.

    Référence CVE

    CVE-2011-0191 : Apple.

  • ImageIO

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : l’affichage d’une image TIFF malveillante peut entraîner un blocage inattendu des applications ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : la gestion par libTIFF des images TIFF encodées en CCITT Groupe 4 présente un dépassement de la mémoire tampon. L’affichage d’une image TIFF malveillante peut entraîner un blocage inattendu des applications ou l’exécution arbitraire de code.

    Référence CVE

    CVE-2011-0192 : Apple.

  • libxml

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : un problème double existait au niveau de la gestion, par libxml, des expressions XPath. La consultation d’un site Web malveillant pouvait entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Référence CVE

    CVE-2010-4494 : Yang Dingning de NCNIPC, Graduate University of Chinese Academy of Sciences.

  • Réseau

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : un serveur peut être en mesure d’identifier un périphérique au fil des connexions.

    Description : l’adresse IPv6 choisie par le périphérique comporte l’adresse MAC du périphérique en mode SLAAC (StateLess Address AutoConfiguration). Un serveur compatible avec le protocole IPv6, et contacté par le périphérique, peut utiliser l’adresse pour suivre le périphérique au fil des connexions. Cette mise à jour inclut l’extension IPv6, décrite dans les documents relatifs à la norme RFC 3041. Ceci s’effectue via l’ajout d’une adresse aléatoire temporaire pour les connexions sortantes.

  • Safari

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner la fermeture de MobileSafari lors du lancement.

    Description : un site Web malveillant peut comporter du code JavaScript qui entraîne, de manière répétée, le lancement d’une autre application sur le périphérique, par le biais du gestionnaire d’URL. La consultation de ce site Web, via MobileSafari, entraîne la fermeture de MobileSafari et le lancement de l’application cible. Ceci se répète à chaque ouverture de MobileSafari. Pour résoudre ce problème, il suffit de revenir à la page précédente lors de la réouverture de Safari, après le lancement de l’autre application via le gestionnaire d’URL.

    Référence CVE

    CVE-2011-0158 : Nitesh Dhanjani d’Ernst & Young LLP.

  • Safari

    Disponible pour iOS 4.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 4.0 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 4.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : la suppression des cookies, dans les réglages Safari, n’a aucun effet.

    Description : dans certains cas, la suppression des cookies, via les réglages Safari et pendant l’exécution de cette application, n’a aucun effet. Ce problème est résolu par une meilleure gestion des cookies. Ce problème n’affecte pas les systèmes antérieurs à iOS 4.0.

    Référence CVE

    CVE-2011-0159 : Erik Wong de Google Inc.

  • WebKit

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Description : WebKit présente plusieurs problèmes de corruption de la mémoire. La consultation d’un site Web malveillant peut entraîner la fermeture inopinée de l’application ou l’exécution arbitraire de code.

    Référence CVE

    CVE-2010-1792

    CVE-2010-1824 : kuzzcc et wushi de team509, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint.

    CVE-2011-0111 : Sergey Glazunov.

    CVE-2011-0112 : Yuzo Fujishima de Google Inc.

    CVE-2011-0113 : Andreas Kling de Nokia.

    CVE-2011-0114 : Chris Evans de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2011-0115 : J23, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint et Emil A Eklund de Google, Inc.

    CVE-2011-0116 : un chercheur anonyme, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint.

    CVE-2011-0117 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0118 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0119 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0120 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0121 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0122 : Slawomir Blazek.

    CVE-2011-0123 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0124 : Yuzo Fujishima de Google Inc.

    CVE-2011-0125 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0126 : Mihai Parparita de Google, Inc.

    CVE-2011-0127 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0128 : David Bloom.

    CVE-2011-0129 : Famlam.

    CVE-2011-0130 : Apple.

    CVE-2011-0131 : wushi de team509.

    CVE-2011-0132 : wushi de team509, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint.

    CVE-2011-0133 : wushi de team509, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint.

    CVE-2011-0134 : Jan Tosovsky.

    CVE-2011-0135 : un contributeur anonyme.

    CVE-2011-0136 : Sergey Glazunov.

    CVE-2011-0137 : Sergey Glazunov.

    CVE-2011-0138 : kuzzcc.

    CVE-2011-0140 : Sergey Glazunov.

    CVE-2011-0141 : Chris Rohlf de Matasano Security.

    CVE-2011-0142 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0143 : Slawomir Blazek et Sergey Glazunov.

    CVE-2011-0144 : Emil A. Eklund de Google, Inc.

    CVE-2011-0145 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0146 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0147 : Dirk Schulze.

    CVE-2011-0148 : Michal Zalewski de Google, Inc.

    CVE-2011-0149 : wushi de team509, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint, et SkyLined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2011-0150 : Michael Gundlach de safariadblock.com.

    CVE-2011-0151 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0152 : SkyLined de l’équipe de sécurité de Google Chrome.

    CVE-2011-0153 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0154 : un chercheur anonyme, en collaboration avec le programme Zero Day Initiative de TippingPoint.

    CVE-2011-0155 : Aki Helin d’OUSPG.

    CVE-2011-0156 : Abhishek Arya (Inferno) de Google, Inc.

    CVE-2011-0157 : Benoît Jacob de Mozilla.

    CVE-2011-0168 : Sergey Glazunov.

  • WebKit

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : les informations liées à l’authentification de base HTTP peuvent être divulguées, par inadvertance, sur un autre site.

    Description : si un site utilise l’authentification de base HTTP et redirige vers un autre, les informations d’authentification peuvent également être envoyées sur ce dernier. Ce problème a été résolu par une meilleure gestion des identifiants.

    Référence CVE

    CVE-2011-0160 : McIntosh Cooey de Twelve Hundred Group, Harald Hanche-Olsen, Chuck Hohn de 1111 Internet LLC en collaboration avec CERT, et Paul Hinze de Braintree.

  • WebKit

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : la consultation d’un site Web malveillant peut entraîner des déclarations de type intersite.

    Description : la gestion par WebKit de l’accesseur Attr.style présentait un problème lié à des origines multiples. La consultation d’un site malveillant peut permettre au site d’intégrer des feuilles de styles CSS dans d’autres documents. Ce problème est résolu par la suppression de l’accesseur Attr.style.

    Référence CVE

    CVE-2011-0161 : Apple.

  • WebKit

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : un site Web malveillant peut empêcher d’autres sites d’effectuer une requête liée à certaines ressources.

    Description : la gestion, par WebKit, des ressources en cache présente un problème d’empoisonnement du cache. Un site Web malveillant peut empêcher d’autres sites d’effectuer une requête liée à certaines ressources. Ce problème est résolu par un meilleur contrôle des types.

    Référence CVE

    CVE-2011-0163 : Apple.

  • Wi-Fi

    Disponible pour iOS 3.0 à 4.2.1 pour l’iPhone 3GS et modèles ultérieurs, iOS 3.1 à 4.2.1 pour l’iPod touch (3e génération) et modèles ultérieurs, iOS 3.2 à 4.2.1 pour l’iPad.

    Conséquence : lors d’une connexion Wi-Fi, un attaquant se trouvant sur le même réseau peut occasionner une réinitialisation du périphérique.

    Description : un problème de vérification des limites existait au niveau de la gestion des images Wi-Fi. Lors d’une connexion Wi-Fi, un attaquant se trouvant sur le même réseau peut occasionner une réinitialisation du périphérique.

    Référence CVE

    CVE-2011-0162 : Scott Boyd d’ePlus Technology, inc.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Dernière modification:
Avez-vous trouvé cet article utile ?

Informations supplémentaires relatives à l’assistance produit

France (Français)