Mac OS X 10.5 et 10.6 : à propos du filtre de contenu Internet Contrôle parental

Cet article vous explique comment utiliser le filtre de contenu Internet Contrôle parental.

Vous pouvez utiliser la fonctionnalité Contrôle parental sous Mac OS X 10.5 et 10.6 pour empêcher des comptes d’utilisateur d’accéder à du contenu inadapté sur des sites Internet. Cet article vous explique le fonctionnement de ce filtre.

Le filtre de contenu Internet est intégré au système d’exploitation, permettant ainsi de filtrer l’accès à Internet, quel que soit le navigateur Web utilisé.

Pour activer le filtrage de contenu Internet :

  1. Dans le menu Apple, choisissez Préférences Système.
  2. À partir du menu Présentation, choisissez Contrôle parental.
  3. Dans la partie gauche de la fenêtre, sélectionnez le compte d’utilisateur pour lequel vous souhaitez activer le filtrage. Remarque : la fonctionnalité Contrôle parental ne peut pas être activée pour les comptes d’administrateur (les comptes d’administrateur ne s’afficheront pas dans la fenêtre). Consultez les préférences Comptes des Préférences Système pour en savoir plus sur le niveau d’accès de chaque compte (administrateur, géré, etc.).
  4. Cliquez sur « Activer le contrôle parental ».
  5. Cliquez sur l’onglet Contenu.
  6. Sélectionnez l’un des trois modes sous Restrictions de site Web. Ci-dessous, vous trouverez une description de chaque mode.
  7. Répétez les étapes 3 à 6 avec les autres comptes non administrateur pour lesquels vous souhaitez activer le filtrage.

 

À propos des trois modes de filtrage de contenu Internet

Le filtre de contenu Internet peut fonctionner selon trois modes : illimité, automatique et liste blanche.

« Permettre l’accès sans restriction aux sites Web » (illimité)

Lorsque l’option « Permettre l’accès sans restriction aux sites Web » est sélectionnée, le filtre de contenu Internet enregistre les sites Web consultés avec un compte, mais ne limite pas la navigation Web. Les sites Web visités sont toujours enregistrés et peuvent être consultés dans l’onglet Historiques des préférences Contrôle parental.
 

« Tenter de limiter automatiquement l’accès aux sites Web pour adultes » (automatique)

Lorsque l’option « Tenter de limiter automatiquement l’accès aux sites Web pour adultes » est sélectionnée, le filtre de contenu Internet tente de bloquer les sites Web dont le contenu est inadéquat. Pour ce faire, le filtre de contenu Internet utilise la même technologie que l’application Mail pour identifier les courriers indésirables. Le filtre de contenu Internet est capable de déterminer, avec un degré élevé de précision, si une page Web est sûre ou non, en examinant les différentes propriétés du site Web (texte et structure inclus).

De plus, le filtre de contenu Internet permet de bloquer un site Web si celui-ci comprend du contenu destiné aux adultes en utilisant les systèmes de classification RTA (http://www.rtalabel.org/) ou SafeSurf (http://www.safesurf.com/ssplan.htm), et de forcer les recherches de contenu dit « sûr » dans certains moteurs de recherche.

Avec ce mode, le filtre de contenu Internet enregistre tous les sites Web visités et bloqués et les signale dans l’onglet Historiques des préférences Contrôle parental.

Dans certaines situations, le filtre de contenu Internet automatique peut, par erreur, bloquer un site Web sûr ou autoriser un site Web comprenant du contenu destiné aux adultes (par exemple, si le site Web utilise une langue peu courante ou si la page contient peu de texte). Ces sites Web peuvent être identifiés dans l’onglet Historiques de la sous-fenêtre des préférences Contrôle parental et être ajoutés aux listes « Toujours autoriser » ou « Ne jamais autoriser ». Ces listes sont également accessibles en cliquant sur le bouton Personnaliser… dans l’onglet Contenu des préférences Contrôle parental. Les sites Web bloqués par erreur peuvent également être autorisés en cliquant sur le bouton « Autoriser… » sur la page Web bloquée, et en s’identifiant en tant qu’utilisateur administrateur.

Remarque sur le protocole https : pour les sites Web utilisant le cryptage SSL (l’URL commence généralement par https), le filtre de contenu Internet ne peut pas examiner le contenu chiffré de la page. C’est pourquoi les sites Web chiffrés doivent être explicitement autorisés à l’aide de la liste « Toujours autoriser ». Les sites Web chiffrés qui ne figurent pas dans la liste « Toujours autoriser » sont bloqués par le filtre de contenu Internet automatique.
 

« Restreindre l’accès aux sites Web suivants » (liste blanche)

Si l’option « Restreindre l’accès aux sites Web suivants » est sélectionnée dans les préférences Contrôle parental, le filtre de contenu Internet bloque tout site Web ne figurant pas dans la liste. Lorsque la page Web bloquée apparaît, une liste des sites autorisés s’affiche également. Si vous utilisez Safari, les sites Web autorisés sont affichés en tant que signets dans la barre des signets.

Remarque : pour la plupart des sites Web, le filtre de contenu Internet analyse le nom de domaine, et non le chemin d’accès. Par exemple, si http://www.exemple.com est ajouté à la liste, http://images.exemple.com sera autorisé, ainsi que http://www.exemple.com/films.

En mode Liste blanche, les sites Web visités et bloqués sont identifiés dans l’onglet Historiques des préférences Contrôle parental et peuvent être ajoutés ou supprimés de la liste.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: 2015-03-31