Les bases du Mac : passer de l’explorateur Windows au Finder

Découvrez le Finder et de quelle manière il se rapproche de l’explorateur Windows.

Cet article a été archivé et ne sera plus mis à jour par Apple.

Bien que vous puissiez avoir l’impression de découvrir quelque chose de complètement différent, le Finder partage certaines similarités avec l’explorateur Windows. Par exemple, le Mac possède également un bureau et des fenêtres, vous pouvez toujours accéder à de nombreuses fonctions à partir des menus, et utiliser des raccourcis clavier pour effectuer des tâches rapidement, et bien plus.

Sous Windows, l’explorateur vous permettait de gérer vos fichiers. Sous Mac OS X, c’est le Finder qui remplit cette fonction. Grâce au Finder, vous pouvez rechercher, copier, déplacer ou supprimer des fichiers. Vous pouvez également en savoir plus sur les connexions aux serveurs de fichiers, les DVD insérés et les lecteurs USB.

Composants du bureau de Mac OS X et du Finder, et équivalents dans l’explorateur Windows

Vous trouverez ci-dessous une capture d’écran illustrant une fenêtre du Finder et le bureau du Mac (en mode de présentation Cover Flow), accompagnée d’une légende vous permettant d’effectuer une comparaison avec Windows. Il se peut que certaines des fonctionnalités de Mac OS X ne soient pas disponibles sous Windows.

  1. Menu Apple () : similaire au menu Démarrer sous Windows. Utilisez le menu Apple pour accéder à des fonctions telles que Mise à jour logicielle (équivalent de Windows Update), Préférences Système (équivalent du panneau de configuration), Veille, Fermer la session ou Éteindre.
  2. Barre de menus : toujours située en haut de l’écran. Elle contient le menu Apple, le menu correspondant à l’application active, des fonctionnalités supplémentaires et l’icône Spotlight. Le menu du Finder comporte notamment les options Préférences, Services et Vider la corbeille en mode sécurisé.
  3. Boutons de fermeture, de déplacement dans le Dock, de réduction ou d’agrandissement : similaires à ceux de Windows, sauf qu’ils se trouvent sur la gauche. Remarque : sous Mac OS X, la fermeture de toutes les fenêtres d’une application n’implique pas obligatoirement que l’application est fermée, comme sous Windows. Sous Mac OS X, chaque application est dotée d’une option Quitter, que vous pouvez également activer grâce à la combinaison de touches Commande + Q.
  4. Les boutons du menu Afficher, dans les fenêtres du Finder, sont similaires aux options du menu Affichage de l’explorateur Windows.
    • Présentation par icônes : semblable au mode d’affichage par icônes de Windows, cette option permet d’afficher le contenu de votre dossier sous la forme d’une série d’icônes. Positionnez votre curseur au-dessus des icônes de vos documents contenant plusieurs pages, ou de vos films QuickTime, pour faire apparaître une vignette de prévisualisation de leur contenu.
    • Présentation par liste : semblable au mode d’affichage Détails de Windows, cette option permet d’afficher votre dossier à la manière d’un tableur. Chaque dossier peut être développé en cliquant sur le triangle d’expansion situé à sa gauche. Vous pouvez aisément trier vos dossiers par nom de fichier, date de modification et autres. Choisissez Afficher les options de présentation, dans le menu Présentation, pour ajouter ou supprimer des colonnes d’attributs. Vous pouvez modifier l’ordre d’affichage (ordre croissant ou décroissant) en cliquant sur le titre de la colonne d’attribut.
    • Présentation par colonnes : permet d’afficher l’arborescence de votre disque dur, où chaque colonne représente un dossier.
    • Présentation Cover Flow : permet d’afficher le contenu de votre dossier de la même manière que la fonctionnalité Cover Flow d’iTunes. Vous pouvez prévisualiser vos images, documents et films, et parcourir vos documents et vos films.
  5. Menu Action : son utilisation s’apparente au clic droit effectué sur un élément de l’explorateur Windows. Le menu Action vous permet d’accéder rapidement aux fonctions du Finder applicables aux éléments sélectionnés (par exemple, Lire les informations, Coup d’œil, Placer dans la corbeille et Services).
  6. Disposition des éléments : option semblable à la fonction Classer par dans l’explorateur Windows. Les éléments sont classés dans un dossier en fonction d’un critère spécifique (par exemple, par nom, type, application, date de dernière modification, date d’ajout, etc.).
  7. Champ de recherche : semblable à l’option Rechercher sous Windows. Commencez à saisir un mot ou une expression pour que Spotlight recherche les résultats correspondants sur votre Mac.
  8. Icône Spotlight : son utilisation s’apparente à celle de l’option Rechercher sous Windows. Cliquez dessus pour faire apparaître le champ de recherche Spotlight, qui vous permet de rechercher tout élément se trouvant sur votre Mac.
  9. Boutons Précédent/Suivant : comme dans l’explorateur Windows, lorsque vous vous déplacez dans le Finder, vous pouvez utiliser le bouton Précédent pour revenir en arrière et le bouton Suivant pour avancer.
  10. Barre latérale : semblable au volet des tâches de l’explorateur Windows, elle permet de classer les éléments par catégorie (Favoris, Partagé et Appareils). Grâce à la section Favoris, accédez rapidement à votre bureau, à vos applications, à vos téléchargements et à vos documents. Les sections Partagé et Appareils répertorient les périphériques connectés à votre Mac (ou insérés dans celui-ci), comme les disques durs, les iDisk, les points de partage du réseau, les cartes mémoire SD ou les DVD.
  11. Contenu Cover Flow : permet de bénéficier d’un aperçu en direct de vos fichiers, depuis lequel il vous est possible de parcourir un document ou de regarder un film QuickTime.
  12. Icône de l’application Finder : le Finder est semblable à l’explorateur Windows. Cliquez sur son icône pour le faire apparaître en premier plan et ouvrir une fenêtre, le cas échéant.
  13. Dock : semblable à la barre des tâches de Windows. Le Dock permet d’accéder rapidement au Finder et à vos applications, dossiers et fichiers les plus utilisés. L’application, le dossier ou le fichier s’ouvre d’un simple clic.
  14. Corbeille : semblable à la corbeille de Windows. Les éléments supprimés sont conservés à cet endroit jusqu’à ce que vous la vidiez. Vous pouvez également éjecter des DVD, des cartes mémoire ou des disques externes connectés à votre Mac en les déplaçant dans la corbeille (les disques sont physiquement éjectés par cette action, et vous pouvez ensuite déconnecter les autres appareils).

Informations supplémentaires

Reportez-vous à l’article Sous Windows, j’avais l’habitude... pour consulter un tableau répertoriant les fonctions de Windows et leur équivalent sous Mac OS X.

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: