Logic : taille de la mémoire tampon E/S et latence

Consultez cet article pour en savoir plus sur la latence dans un système audio numérique, et pour déterminer la taille de mémoire tampon optimale pour votre ordinateur.

Cet article a été archivé et ne sera plus mis à jour par Apple.

Lors de l’utilisation de Logic ou d’un autre logiciel audio, l’ordinateur met en mémoire tampon certaines données audio entrantes et sortantes dans un but de protection contre les perturbations. La taille de mémoire tampon requise dépend de divers facteurs tels que la vitesse du processeur, le type de gestionnaire audio, la fréquence d’échantillonnage, et bien plus encore. Généralement, plus l’ordinateur est puissant, moins vous courez le risque d’obtenir des artefacts avec une taille de mémoire tampon faible. La taille de la mémoire tampon E/S influe sur la durée de latence d’entrée. La durée de latence d’entrée correspond au léger retard perçu lors de l’envoi d’un signal audio à votre interface, ou lors de l’utilisation d’instruments logiciels. Plus la taille de la mémoire tampon E/S est petite, moins le retard sera important.

Les réglages suivants peuvent influer directement le temps de latence perçu lors de l’exploitation de données audio dans Logic :

  • Taille Buffer E/S : plus cette taille est réduite, plus le temps de latence est faible. Ce réglage correspond au nombre d’échantillons que Logic utilise pour les mémoires tampon d’entrée et de sortie.
  • Fréquence d’échantillonnage : pour une même taille de mémoire tampon, des fréquences élevées permettent de réduire le temps de latence. Par exemple, pour une taille de mémoire tampon de 128 échantillons, le temps de latence à une fréquence d’échantillonnage de 44,1 kHz sera inférieur de moitié à celui obtenu avec une fréquence de 88,2 kHz.

Pour connaître le temps de latence global associé à une taille de mémoire tampon E/S spécifique, utilisez la formule suivante :

(Taille Buffer E/S ÷ Fréquence d’échantillonnage) x 2

Le quotient de la taille de mémoire tampon par la fréquence d’échantillonnage est multiplié par deux, pour que soient prises en compte les mémoires tampon d’entrée et de sortie.

Pour modifier les réglages applicables à la mémoire tampon et à la fréquence d’échantillonnage, choisissez Logic Express (ou Logic Pro) > Préférences > Audio... et sélectionnez l’onglet Appareils.

Des tailles de mémoire tampon plus faibles et des fréquences d’échantillonnage plus élevées entraînent une latence plus courte, mais exigent davantage de puissance de l’ordinateur. En choisissant une taille de mémoire tampon E/S trop faible, il se peut que des parasites audio ou autres artefacts se manifestent. Dans certains cas, ces perturbations sont conservées lors de l’enregistrement des pistes et se révèlent difficiles à supprimer ultérieurement. De même, des fréquences d’échantillonnage élevées exigent proportionnellement plus de puissance. Une taille de mémoire tampon E/S supérieure est alors recommandée si l’on souhaite optimiser les performances de l’ordinateur. Le type d’interface audio utilisée peut également influer sur la taille de mémoire tampon optimale. Pour les interfaces FireWire, l’usage d’une taille inférieure à 128 échantillons n’est pas recommandé. En revanche, sur les systèmes PCI/PCIe, la taille de mémoire tampon E/S peut être définie sur 64.

Dans Logic 8 et 9, un autre réglage permet d’ajuster la durée de latence : l’option Buffer de sécurité E/S. Si cette option est sélectionnée, une mémoire tampon supplémentaire est ajoutée à la taille Buffer E/S. Elle permet ainsi d’effectuer des réglages intermédiaires. Dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire d’activer cette option. 

Des réglages autres que Taille Buffer E/S et Buffer de sécurité E/S déterminent la durée de latence. Une à deux millisecondes de latence sont provoquées par les convertisseurs analogique vers numérique de votre interface audio, ainsi que par les convertisseurs numérique vers analogique. Le gestionnaire audio augmente également la latence de quelques millisecondes. La temps de latence provoqué par un convertisseur ou un gestionnaire spécifique varie en fonction de l’interface audio. Le temps total de latence audio généré par une configuration (latence aller-retour) résulte des éléments suivants :

  • Latence du convertisseur analogique-numérique ;
  • Mémoire tampon d’entrée ;
  • Latence du gestionnaire audio ;
  • Mémoire tampon de sortie ;
  • Latence du convertisseur numérique-analogique.

Lors de l’exécution d’un instrument logiciel dans Logic, le temps de latence aller-retour est plus faible que lors de l’exploitation de données audio en temps réel. Il résulte en effet des éléments suivants :

  • Latence du gestionnaire audio ;
  • Mémoire tampon de sortie ;
  • Latence du convertisseur numérique-analogique.

Remarque : la taille de la mémoire tampon et la fréquence d’échantillonnage peuvent varier, mais les temps de latence dus aux convertisseurs et au gestionnaire audio sont fixes.

Au cours d’un enregistrement audio, certains modules externes peuvent également influer sur la durée de latence. Cependant, ces répercussions peuvent être évitées en activant le mode de faible latence dans Logic 8 et 9. Ce mode n’a d’incidence que sur la durée de latence induite par les modules que vous utilisez.

 

Les informations se rapportant à des produits non fabriqués par Apple, ou à des sites Web indépendants qui ne sont ni contrôlés ni testés par Apple, sont fournies uniquement à titre indicatif et ne constituent aucune recommandation. Apple ne saurait être tenu pour responsable de tout problème lié à l’utilisation de tels sites ou produits tiers, ou à leurs performances. Apple ne garantit en aucune façon la fiabilité d’un site Web, ou l’exactitude des informations que ce dernier propose. L’utilisation d’Internet induit en effet des risques. Contactez le fournisseur pour obtenir des informations supplémentaires. Les autres noms de société et de produit peuvent constituer des marques déposées de leurs détenteurs respectifs.

Date de publication: